Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
APPEL DU MOUVEMENT " ENSEMBLE " ( POUR UNE ALTERNATIVE DE GAUCHE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE )
16 MARS , CONTRE LE RACISME ET LES VIOLENCES POLICIERES
MARCHE DES SOLIDARITES !
mercredi 6 mars 2019
publié par Marc Lacreuse

16 MARS , CONTRE LE RACISME ET LES VIOLENCES

POLICIERES :

MARCHE DES SOLIDARITES !

*************************

La Marche des Solidarités 2019 aura lieu le 16 mars (13h Place de la Madeleine à Paris) à l’appel des familles des victimes des violences policières, des collectifs de sans-papiers, des résident-es des foyers, des associations de l’immigration et des quartiers. Elle s’inscrit dans le cadre d’une Journée internationale contre le racisme.

Pour Ensemble, combattre le racisme n’est pas une simple option. « Un peuple divisé en lui-même ne peut pas être une force de transformation sociale » (Texte d’orientation antiraciste, 2017). Il s’agit d’une bataille que la gauche aujourd’hui doit prendre à bras le corps, sans la séparer de notre stratégie anticapitaliste.

La haine et le mépris des Juif-ves, des Musulman-es, des Arabes, des Noir-es, des Rroms, des Asiatiques, des immigré-es, des travailleur-ses détaché-es, des migrant-es gangrènent notre société. Ils visent de nouveaux et de nouvelles arrivant-es, mais aussi des populations installées de longue date pour lesquelles l’ « excuse » de l’ignorance ou de la peur de l’Autre n’existe pas.

Ces racismes ont des ressorts anciens, liés à notre histoire esclavagiste et coloniale, au renouvellement d’un antisémitisme séculaire. Ils trouvent une nouvelle énergie dans les crises économiques, sociales, démocratiques et écologiques et dans les guerres, comme au Moyen-Orient ou en Afrique. Ils sont constamment ravivés, parfois sous des formes nouvelles, pour servir d’arme des dominant-es dans le but de nous diviser.

Sur les lieux de travail, dans l’espace public, dans les médias, sur les réseaux sociaux qui deviennent un terrain de chasse de l’extrême-droite et des complotistes en tous genres, aucune manifestation du racisme, de l’antisémitisme, de l’islamophobie ne doit être tolérée.

Mais le racisme n’est pas un simple problème individuel ou du « vivre-ensemble ». Il est systématisé, ancré dans nos institutions, et il a de puissants relais dans les médias et dans le monde politique. De multiples discriminations existent, dans l’accès à l’emploi, à la formation, au logement et aux services publics, en matière d’orientation scolaire, dans l’image des populations discriminées renvoyée par les médias, voire, sous un faux prétexte de « défense de la laïcité », dans l’accès aux loisirs ou à la participation à la vie scolaire.

Le racisme parfois meurtrier des forces de l’Etat (contrôles aux faciès, interventions dans les quartiers populaires qui ont servi de précédent pour la répression des manifestants contre la Loi Travail, des Gilets jaunes …) n’est plus à démontrer.

Ensemble appelle à se joindre à la Marche, et appuie ses revendications et d’autres, comme :

- Vérité et justice pour les victimes des violences policières !

- Interdiction des LBD et d’autres armes de répression massive !

- Régularisation de tous les sans-papiers !

- Liberté de circulation et d’installation, abrogation de la Loi asile-immigration, pour un traitement digne des migrant-es !

- Non à la criminalisation de la solidarité !

- Droit de vote pour tou-tes les résident-es à tous les niveaux (local, national, européen) !

Mobilisons-nous contre le racisme et le fascisme, combattons l’extrême-droite et ses complices !

Colin Falconer


Répondre à cet article