Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologie Outils et modes d’action d’éducation populaire
la SCOP d’éducation populaire LE CONTREPIED
A FAIT SA RENTREE !
voici le programme ...
samedi 5 octobre 2019
publié par Marc Lacreuse

la SCOP D’EDUCATION POPULAIRE

LE CONTREPIED

A FAIT SA RENTREE !

***********************

On a fait notre rentrée !

C’est reparti, et tellement bien reparti qu’on a l’impression qu’elle est déjà loin

cette rentrée !

De quoi maintenir bien vivante notre envie d’établir une stratégie collective pour diminuer le rythme !

- * Nos actus

ø Le jeudi 10 octobre, Le Contrepied jouera sa conférence gesticulée collective « Les incultes : une autre histoire de l’engagement » au centre forestier du Bec-Rond, à Thorigné-Fouillard. C’est à 20h30 .

ø Le Contrepied travaille pas mal avec les syndicats en ce moment (Solidaires, CGT, FSU). Historiquement syndicalisme et éducation populaire ont été très en lien, avant de s’éloigner, à notre grand regret. Alors, retravailler avec les syndicats nous ravit et nous fait espérer de nouveau une potentielle alliance qui, un jour, aura suffisamment de poids pour renverser le rapport de force. Par exemple, nous avons accompagné la CGT a crée une mini conférence gesticulée, rebaptisée « causerie gesticulante » sur les retraites. Plusieurs binômes ont été formés, d’autres sont à venir. Sur un format d’une petite heure l’idée de ces causeries est de pouvoir être proposées dans les entreprises, afin de débattre du fonctionnement actuel du système de retraite et des projets de l’équipe Macron-Delevoye. Une petite BD pour mieux les comprendre ici.

ø Nous avons également plusieurs stages prévus autour de l’organisation communautaire. Co-animés avec l’association Si on s’alliait, ces stages ont pour objectif de travailler l’implication d’habitant-e-s dans une lutte locale, de la mobilisation à la négociation. Comme ce n’est pas une approche que l’on expérimente très régulièrement, on a bien hâte !

ø Les conférences gesticulées, depuis que la première a été inventée, ont fait beaucoup d’émules. Au Contrepied, on a un penchant pour les conférences gesticulées collectives qui permettent l’expression de plusieurs points de vue, les contradictions d’intérêts, la complexification des propos. Au printemps nous avions accompagné, pour la première fois, un groupe, à monter des « Incultes » sur le schéma de notre conférence collective autour de l’engagement. Cet automne nous renouvelons cette expérience dans le Gers et c’est bien enthousiasmant !

- * Nos stages

Comme vous le savez sûrement, cette année nous avons fait le choix d’annuler nos stages catalogue, les stages que l’on avait prévus et sur lesquels vous vous inscriviez de manière individuelle. Mais on a tout de même la conviction qu’il se passe plein de choses dans ces stages, en terme d’alliance créées, de conscientisation, de renforcement de pouvoir d’agir.

Alors nous avons décidé de renouveler l’expérience de 2018 : en 2020 nous organiserons un stage pour les personnes qui ont déjà suivi une formation avec

Le Contrepied. Pour poursuivre les échanges, continuer à apprendre, approfondir les réflexions, faire des expérimentations.

Et puis, parce que ça nous paraît important et parce qu’on a des demandes, on organisera sûrement un ou deux stages quand même autour de la participation et du renforcement des pratiques.

Gardez vos yeux et oreilles ouvertes, on vous en dit plus bientôt !

- * SNU

Vous en avez peut-être entendu parler : en juin 2019 a eu lieu une première expérience du Service Nationale Universel lancé par le gouvernement. Sous couvert de citoyenneté et d’engagement, ce SNU n’est selon nous qu’une manière de contrôler une partie de la population, à savoir les jeunes de 16 à 25 ans. En effet, avec des objectifs tels que les « transmission du socle républicain », « défense du territoire », « renforcement de la cohésion nationale », la dimension nationaliste et militariste de ce projet onéreux fait que des structures d’éducation populaire, ainsi que des syndicats, des associations et des partis politiques se sont positionné-e-s contre et ont rédigé plusieurs manifestes. Toutes les infos sont compilées ici : Nous en avions nous-mêmes, structures d’éducation populaire amies, rédigé un : .

- * Grande braderie

Au fil des années le Contrepied a réalisé plusieurs productions collectives. Nous avons : les cahiers « le projet » et « les récits de vie », les DVD pédagogiques « le porteur de paroles », « les conférences gesticulées » et « désintoxication de la langue de bois » les conférences gesticulées « et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? », « le plein d’énergie », « travailler moins pour gagner plus », « exploiter mieux pour gagner plus », « water causettes », « la magie du travail social ». Nous nous apprêtons à lancer une grande braderie, pour vider le stock. Alors si vous avez des envies d’offrir, des envies de lire, des envies de visionnage, guettez cette grande braderie, que l’on lancera probablement en novembre. * Qui veut devenir colocataire ?

Vous le savez peut-être, le Contrepied a ses locaux dans une maison partagée avec le Kerfad. Une petite maison (salle de réunion, cuisine et jardinet au rez-de-chaussée, 3 pièces à l’étage), à Saint-Germain-sur-Ille (20 minutes en train de Rennes).

Aujourd’hui une des trois pièces se libère (une pièce est occupée par deux personnes du Contrepied ; l’autre par trois personnes du Kerfad )et nous cherchons des colocataires.

La pièce peut contenir deux ou trois bureaux : pour des personnes d’une même structure, ou pour des personnes travaillant de manière indépendante. Le loyer serait de 100 euros par personne (dégressif en cas de trio) + un partage des charges

L’engagement peut se faire par trimestre ou par année.

Si vous cherchez à avoir un bureau ailleurs que chez vous, si vous connaissez des personnes qui pourraient être intéressées, si ça vous dit de partager une maison avec d’autres professionnel-le-s, n’hésitez pas à nous contacter et on en discute !

- * On relaie ! Le Patronage Laïc Guérin, situé à Brest, recrute ! C’est un-e responsable d’équipement qui est recherchée, afin d’assurer la gestion et l’administration générale de l’équipement. Plus de renseignements sur la fiche de poste en pièce jointe ou en les contactant directement !

- * A vous la parole !

En éducation populaire nous revendiquons le fait de relégitimer le vécu de chacun-e en partant des histoires de vie. Alors, dans les lettres d’infos vous avons aussi envie de vous donner la parole :

Témoignage de Pierre, stagiaire récidiviste sur « intervenir dans l’espace public 2017 » et « penser et structurer son action dans la complexité 2018 » "Je me souviens d’une phrase lors du stage « entraînement mental » qui m’a profondément marqué car elle illustre bien certaines expériences que j’ai pu vivre : « un problème non réglé te repète à la gueule à un moment donné, et un peu plus fort ». Je commence ce témoignage par là car les deux stages que j’ai effectués m’ont permis de découvrir deux choses qui sont intimement liées, que je continue à analyser et conscientiser. La première chose c’est d’abord des outils géniaux à vivre et à expérimenter avec ces cop(a)in(e)s de travail […]

La deuxième chose c’est une prise de conscience lors de mon premier stage, par les méthodes d’organisation collective, notamment celle de la contrainte aux prises de paroles, qu’en fait je n’écoutais pas vraiment, pressé par le désir de donner mon idée et donc de couper la parole. Une domination exercée qui m’a pété à la gueule grâce au premier stage, qui m’a un peu bloqué sur le second et qui m’a permis de démarrer un processus pour changer. Un processus qui ne s’arrêtera sans doute jamais. Et tant mieux ! Ces deux expériences de stages furent très riches humainement, j’en ressors transformé ! Je savais que ça allait me chatouiller mais je n’imaginais pas à ce point !

**************

RENSEIGNEMENTS ET INSCRIPTIONS :

HTTPS ://WWW.LECONTREPIED.ORG

******************


Répondre à cet article