Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMouvements sociaux
INVITATION
A L’ASSEMBLEE GENERALE DE LA CONVERGENCE DES SERVICES PUBLICS
31 janvier à St Pierre de Corps, les 1er et 2 février à Tours
lundi 27 janvier 2020
publié par Marc Lacreuse

INVITATION

A l’Assemblée générale de la Convergence nationale des services publics

Les 31 janvier à St Pierre des Corps, 1er et 2 février à Tours

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

- Inscription : https://framadate.org/CGX1P5aTz1MztnUy

Avec la participation de :

Christophe AHUIR (Conseiller municipal de Nazelles-Négron), François Auguste (animateur Collectif national Poste), Jean Claude CHAILLEY (Résistance sociale), Christophe DELECOURT (UFSE CGT), Florence DUMOND (cheminots CGT), Denise FERRISSE (présidente asso eau Touraine ), Nicolas GALEPIDES ( SG Sud PTT), Patrick HALLINGER (animateur Collectif SP 37), Michel JALLAMION (président de la Convergence Nationale), Marilyse LEBRANCHU (Ancienne ministre de la Réforme de l’Etat et de la fonction publique), Michèle LEFLON (présidente de la coordination nat. des hôpitaux et maternités de proximité), Benoit TESTE (secrétaire général FSU), Eau Bien Commun, CNR, Attac, Copernic Génération.s, PCF, PG Ensemble, GDS, GRS, R&S…

(programme en PIECE JOINTE

CI-DESSOUS )

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Bonjour,

La Convergence Nationale vous souhaite une très bonne année 2020. Le mouvement social sur les retraites mais également les mobilisations citoyennes, des collectifs et des organisations syndicales, associatives et politiques sur les services publics (santé, rail, poste, énergie, eau et barrage, Aéroports, pompiers, police scientifique, justice, écoles, universités, statut de la fonction publique...), l’égalité femmes-hommes et l’environnement marqueront à coup sûr cette année de leur sceau tout comme ils le firent, avec les gilets jaunes, en 2019.

Le choix de société qui s’offre à nous devient chaque mois de plus en plus prégnant :

- soit nous nous résignons et acceptons d’aller vers une société du chacun pour soi comme le programme le gouvernement qui a déjà bien avancé en ce domaine (RGPP et CAP 2022, loi Pacte avec notamment la privatisations de la Française des jeux, d’ADP et d’Engie-, "réforme" de la sécurité sociale, MFS, précarisation de l’emploi, privatisation du rail, des barrages, de l’orientation et de la formation, destruction des solidarités, des services de proximités, de l’économie sociale et solidaires (ESS) et du tissu associatif, ...) ,

- soit nous convergeons pour créer un rapport de force conséquent enfin d’enrayer ce qui paraît être, pour beaucoup trop de nos concitoyens, inéluctable. Nous le devons pour créer les conditions de porter, ensemble, une alternative aux politiques d’austérités qui minent notre pays depuis désormais des décennies.

Les services publics, vecteurs d’égalité, sont, malgré l’ensemble des attaques dont ils font l’objet toujours prisés par nos concitoyens tout comme leurs personnels. Ils sont à coup sûr une pierre d’angle pour bâtir la société de solidarité dont ont rêvé nos aînés et en la faisant avancer dans la réalité : Révolution Française, La Commune, 1936, le programme du CNR, 1968, 1981... Nous devons aider à ce qu’une telle société constitue à nouveau un horizon pour nos concitoyens et particulièrement notre jeunesse.

Comment bâtir une telle société sans services publics ? Comment imposer la norme commune, l’intérêt général aux intérêts particuliers, aux firmes internationales sans outils publics démocratisés au service de nos concitoyens ?

Comment faire avancer l’impératif environnemental, l’égalité femmes-hommes, l’accès aux droits, les normes sociales, l’aménagement du territoire sans eux ?

Comment peut-on articuler les différents échelons locaux et l’échelon national pour l’intérêt général ? Comment permettre non seulement l’’expression démocratique des citoyens - usagers-personnels-élus- mais également leur participation aux prises de décisions ? Comment réorienter les outils numériques quasi-exclusivement mis au service des profits économiques et financiers vers un mieux-disant social et une amélioration des couvertures des besoins de notre territoire ?

Quels liens entre les communs, le tissu associatif, l’ESS et les services publics ?

Quels nouveaux services publics sont nécessaires ?

Bref quels services publics, quelle société du 21ème siècle voulons nous, pour nous, mais aussi pour nos enfants, petits-enfants, parents et grands-parents ? Comment amplifier la convergence nécessaire des différentes luttes et expressions existantes ?

Voici quelques questions à se poser pour cette nouvelle année et donc quelques-uns des chantiers qui seront ouverts lors de notre assemblée générale annuelle à laquelle vous êtes convié.

En espérant, malgré le délai très contraint, vous compter parmi nous,

Très Cordialement et Fraternellement,

Pour le CA de la Convergence Nationale des services publics,

Michel Jallamion,

Président.

07 81 58 32 16

facebook : Convergence Services Publics

site : www.convergence-sp.fr

06 08 10 44 52


Répondre à cet article
Documents joints à cet article :