Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
MUMIA AURA DROIT
A UN NOUVEAU PROCES !
par Jacky HORTAUT
mercredi 1er mai 2019
publié par Marc Lacreuse

MUMIA PEUT ENFIN FAIRE APPEL DE SA CONDAMNATION ...

----------------------------

Première grande victoire judiciaire, il vient d’obtenir le droit de soumettre à révision les demandes d’appel que la Cour suprême de Pennsylvanie a toujours rejetées. Autrement dit, Il peut à nouveau interjeter appel. Cela signifie que cette demande sera examinée mais n’ouvrira pas automatiquement droit à un nouveau procès. Au demeurant, jamais Mumia n’a été aussi près de pouvoir défendre son innocence depuis sa condamnation à mort en 1982.

C’est en décembre dernier que le juge Leon Tucker autorisait le journaliste afro-américain à faire appel de sa condamnation en raison des implications de Ronald Castille, d’abord comme procureur adjoint puis comme premier juge à la Cour suprême de Pennsylvanie. Une pratique désormais interdite par une nouvelle jurisprudence de la Cour suprême des États-Unis … Ce qui n’empêcha pas quelques semaines plus tard le procureur de Philadelphie, Larry Krasner, de contester la décision du magistrat, prétextant sa crainte de voir se multiplier les recours d’autres prisonniers condamnés à mort se trouvant dans la même situation que Mumia. Il est toutefois revenu sur sa décision en retirant son appel face aux critiques de plus en plus nombreuses et à la fermeté du juge Leon Tucker, ce dernier réaffirmant que la justice de Pennsylvanie aurait tout intérêt à regagner la confiance des justiciables entachée notamment par l’emblématique affaire Abu-Jamal.

Nul doute que cette évolution judiciaire est à mettre au crédit de la mobilisation particulièrement active ces dernières semaines aux Etats-Unis, portant l’exigence d’une justice réparatrice de ses décisions inhumaines et discriminatoires dans un contexte où la peine de mort perd du terrain, tant en nombre de condamnations et d’exécutions, que d’Etats américains qui s’engagent sur la voie de l’abolition à l’exemple de la Californie en ce début d’année ou encore plus récemment au New Hampshire.

La presse américaine, le plus souvent défenderesse de l’ordre judiciaire, semble cette fois infléchir sa réflexion, tout le moins d’être plus objective comme vous pourrez le constater à la lecture de l’article en pièce jointe du journal "The intercept.com". Décidément, l’affaire Mumia est toujours en éternel rebondissement. Mais jamais en 37 ans de prison, il n’avait pas été question de lui donner la possibilité de défendre son innocence et encore moins d’envisager sa libération. Aujourd’hui cet espoir est du domaine du possible. A la condition que la mobilisation internationale ne baisse pas la garde. La vigilance et la solidarité sous toutes ses formes restent donc de mise !

- Le prochain rassemblement pour la libération de Mumia sera-t-il interdit ?

Comme chaque premier mercredi du mois à Paris, notre prochain rendez-vous doit avoir lieu le MERCREDI 1er MAI place de la Concorde à Paris (18 heures à proximité de l’Ambassade des Etats-Unis). Selon nos informations, la Préfet de police de Paris pourrait interdire toute manifestation sur cette place le 1er mai. Nous attendons donc de prendre connaissance de l’arrêté officiel avant de maintenir ou non notre rassemblement …

------------------

COLLECTIF FRANÇAIS "LIBÉRONS MUMIA !" rassemblant une centaine d’organisations et de collectivités publiques MEMBRE DE LA COALITION MONDIALE CONTRE LA PEINE DE MORT Courriel : contact@mumiabujamal.com Site Web : www.mumiabujamal.com

----------


Répondre à cet article