Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
Une proposition d’Espaces Marx-Aquitaine-Bordeaux-Gironde.
A l’occasion du bi-centenaire de la naisssance de Karl Marx.
cycle de conférences-débats.
vendredi 23 novembre 2018
publié par Christian Maurel

Cher-e Ami-e, Madame, Monsieur,

A l’occasion du bicentenaire de la naissance de Karl MARX, de l’anniversaire du Manifeste, et de la commune de Paris.... nous mettons en place un cycle de Conférences-Débats tout au long de 2018, une fois par mois, et plus si affinité, autour de l’idée :

"Découvrir MARX : son engagement, son œuvre, sa démarche...".

Le prochain rendez-vous de cette initiative aura lieu le mardi 20 NOVEMBRE 2018 à 18h30.

Conférence-Débat, Amphi PITRES, 3 Place de la Victoire à l’Université de BORDEAUX, avec la participation de Bernard COUTURIER, Professeur de Philosophie, qui nous présentera une conférence sur "L’actualité des manuscrits de 1844".

En 1844 le jeune Marx écrit ce qui devait être publié près de 80 ans plus tard sous le titre de « Manuscrits de 44 » ou de « Manuscrits de Paris » . Avec ces Manuscrits était pour la première fois énoncé le concept « d’aliénation » - la dépossession de soi et son vécu - non plus dans les domaines juridiques , littéraires ou psychologiques mais dans le champ économique et social , et in fine politique . Au tournant des années 60 ce concept devait susciter une floraison d’activités et de réflexions philosophiques, politiques et sociales, pour être aujourd’hui relativisé, voire dénié On le sait Marx ne voulait pas « interpréter le monde », mais « le transformer ». Chez lui la formulation des modalités « d’aliénation » , loin d’en rester à la seule analyse, est inséparable de la formulation pratique de leur émancipation , et des sujets actifs de cette émancipation. Aujourd’hui s’impose un double constat : la perpétuation d’aliénations anciennes et le surgissement d’aliénations nouvelles . Face à ce constat , un retour aux origines vivantes du concept s’avère nécessaire à une approche renouvelée des processus émancipateurs et leurs acteurs.

Les prochaines dates envisagées qui se remplirons au fur et à mesure selon les contributions des adhérent-es et des ami-es d’Espaces Marx :

- le Mardi 11 décembre à 18h30, Amphi PITRES à l’Université de Bordeaux, 3 Place de la Victoire, Matthieu MONTALBAN, économiste, interviendra sur le thème de " Marx et le matérialisme historique".

Et bien entendu vous êtes invités à participer aux Rencontres d’Espaces MARX "Nouvelles pensées critiques, et actualités de MARX" autour du thème :

De quoi (R)évolution(s) est-il le(s) mot(s) ?

- les Mercredi 28, Jeudi 29 et vendredi 30 Novembre, de 9h à 18h, Campus Montesquieu à Pessac, Amphi Manon Cormier à l’Université de Bordeaux, et à l’amphi Aliénor d’Aquitaine à Sciences_PO Bordeaux les 29 et 30/11 de 14h à 18h., et le Samedi 1er décembre de 9h à 12h Salle de Conférence 15 Rue Furtado à Bordeaux :

Rencontres d’Espaces MARX "Nouvelles pensées critiques, et actualités de MARX" autour du thème : « De quoi (R)évolution(s) est-il le(s) mot(s) ? » pour paraphraser le philosophe Alain BADIOU.

N’est-il pas temps de revisiter ce, ces termes, afin d’entreprendre à la racine des choses, donc avec radicalité, la transformation des rapports sociaux dont notre siècle a besoin pour affronter tous les enjeux auxquels nous sommes confrontés : crise écologique, crise économique, crise démocratique, crise sociale…. ? Premières réponses positives avec Bernard FRIOT, Laurent MELITO, Michel PERNOT, Dominique BELOUGNE et Vincent TACONET, Jean-Paul SCOT, Daniel DURAND, Fabien TARRIT, Pierre SARTOR, Mattia GAMBILONGHI, Jean-Marie HARRIBEY, Joel GUERIN, Michel CABANNES, Pierre ZARKA, Paul ARIES, Jean-Louis SAGOT-DUVAUROUX, Robert PIERRON, Bernard TRAIMOND, Thierry BRUGVIN, Olivier SIGAUT, Constantin LOPEZ, Nadine VIALA, Alexandre FERNANDEZ, .... et d’autres.

- Le Vendredi 30 Novembre à 19h30, Amphi PITRES à l’Université de Bordeaux, 3 Place de la Victoire,

Nouvelle Conférence Gesticulée de Bernard FRIOT, sur la retraite,

en partenariat Université Populaire de Bordeaux, Réseau du Salariat, Espaces Marx,...

Reprenons l’offensive et continuons à faire grandir les fragiles pousses de la démocratie et de la justice sociale bien mises à mal par les actes politiques de Macron et de sa clique au service du projet de société rétrograde qu’ils servent avec zèle, comme ils servent le capitalisme et les grandes familles qui continuent de s’enrichir pendant le reste du monde s’enfonce progressivement dans la misère et la pauvreté. Il n’y a pourtant rien de fatal à tout cela ! De nombreuses forces existent pour ouvrir d’autres chemins au progrès social et humain, à l’émancipation et à la libération humaine. Elles sont aujourd’hui affaiblies et sous le coup des effets déformants des dernières élections présidentielles et législatives qui masquent en partie les possibilités de larges rassemblement pour des objectifs démocratiques, économiques et sociaux plus justes et plus humains. Nous pouvons aider à reconstruire l’espoir d’un autre monde, d’une société, de politiques plus justes socialement. Allez, on continue...


Répondre à cet article