Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologieAction culturelle
LA FEDERATION DES OEUVRES LAÏQUES D’ARDECHE VOUS INFORME :
CONFERENCE DE ROBERT PETIT-LORRAINE , PEINTRE, RESISTANT
16 NOVEMBRE 2017.20H30. SAINT JULIEN DU SERRE ( 07 )
jeudi 2 novembre 2017
publié par Marc Lacreuse

LA FEDERATION DES OEUVRES

LAÏQUES D’ARDECHE VOUS INFORME ....

--------------------------------------------

.... de la Conférence

Robert Petit-Lorraine, Peintre, Résistant 26 octobre 2017 .

Conférence “Robert Petit-Lorraine, peintre, résistant” Jeudi 16 novembre 2017 – 20h30 Salle des Fêtes de Saint-Julien-du-Serre

--------------

Robert Petit naît en 1920 à Nancy. Son père, ferronnier d’art, l’initie très jeune à différents styles. La guerre-éclair des nazis conduit en 1940 la famille Petit en Ardèche, d’abord à Saint Cirgues-en-Montagne puis à Saint-Privat. Si la famille regagne la Lorraine au deuxième semestre 1942, Robert demeure en Ardèche retenu par la lumière et les paysages.

Refusant le Service du Travail Obligatoire (STO), il devient le FTP Lorraine au maquis. En 1944, il illustre par des linogravures les journaux l’Assaut puis Valmy avant de réaliser des affiches faisant de lui le dessinateur de la Résistance. De 1946 à 1959, il poursuit sa formation par une décennie d’enseignement, par des voyages instructifs, des rencontres enrichissantes.

Sous l’influence de Saint-John-Perse, son art évolue entre 1960 et 1975 vers l’ellipse. Sa dernière période créatrice est celle consacrée à la résistance Cathare.

A travers ses oeuvres de jeunesse comme dans ses réalisations de plénitude : « ceux (les Cathares) de Montségur » exposées en 1989, PetitLorraine est le peintre des situations extrêmes amenant l’homme à faire des choix, à montrer ses convictions. L’art est la voie d’un dépassement de soi.

De sa formation de peintre verrier, chez le maître verrier G. Janin, à ses derniers tableaux marqués par l’art du vitrail, du dessinateur de la Résistance aux réalisations faisant du visiteur un acteur comblant vides et silences, l’oeuvre de Robert Petit-Lorraine se nourrit de celles qui l’ont précédée.

« L’expression en peinture exige une très grande science du dessin ». Ingres.

Alain Martinot


Répondre à cet article