Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
COMMUNIQUE DE PRESSE
Cirque Romanès - Pierre Laurent écrit au ministre de l’Intérieur
jeudi 5 novembre 2015
publié par Madeleine Abassade

Dans une lettre ci-dessous, Pierre Laurent, secrétaire national du PCF et sénateur de Paris interpelle Bernard Cazeneuve, le ministre de l’Intérieur, au sujet des menaces et du harcèlement subits par le Cirque Tzigane Romanès et de leur demande de protection.

Un rassemblement de soutien est prévu samedi 7 novembre à 15 h, square Parodi, boulevard de l’Amiral Bruix, Paris 16eme.

Le Bureau de presse du PCF Paris, le 5 novembre 2015.


« Monsieur le Ministre de l’Intérieur,

« Le cirque Tzigane Romanès est, depuis qu’il est installé dans le 16ème arrondissement de Paris, victime de groupes divers, souvent d’extrême-droite, qui manifestent devant l’entrée et dégradent les équipements. J’ai pu constater par moi-même les dommages engendrés par des jets de pierres sur les caravanes. Des costumes ont été volés et dégradés. Nous assistons là aux effets directs des politiques anti-immigrés, anti-roms, associées à une certaine déculturation.

Une nouvelle manifestation est organisée par un mouvement d’extrême-droite "contre une immigration massive", le samedi 7 novembre 2015 à 15 heures devant l’Ambassade de Hongrie, à deux pas du Cirque Tzigane Romanès ! Cela doit cesser.

Les Romanès appellent les citoyens à venir les soutenir et les protéger car, comme ils le disent, « Nous, Artistes Tziganes, nous ne pouvons pas faire face à cette violence et à ce réel danger d’insécurité que représente ce mouvement ! ».

Ils vivent et exercent leur art dans la peur. On ne peut laisser perdurer cette situation.

Je me permets également d’attirer votre attention sur le fait qu’une pétition demandant que cessent ces actes racistes et que les Romanès puissent continuer à faire leur métier d’artistes a recueilli plus 12 000 signatures. Parmi les signataires, figurent notamment de nombreux élus et personnalités comme la Maire de Paris et le Président de l’Institut du Monde Arabe. J’ai également apporté ma signature à ce texte.

Compte tenu de la situation ci-dessus décrite, je vous demande, Monsieur le Ministre, d’assurer la protection du Cirque Romanès, de leur famille et du public le 7 novembre et, par la suite, d’examiner rapidement les possibilités d’un lieu fixe et sécurisé pour les artistes du cirque Romanès. »  »

Pierre Laurent

— 

Solène Björnson-Langen

Responsable du bureau de presse du PCF


Répondre à cet article