Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPartis politiques
LETTRE D’INFORMATION
D’ENSEMBLE : MOUVEMENT POUR UNE ALTERNATIVE DE GAUCHE, ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE
mardi 5 avril 2016
publié par Marc Lacreuse

LETTRE D’INFORMATION

D’ENSEMBLE

MOUVEMENT POUR UNE ALTERNATIVE DE GAUCHE

ECOLOGISTE ET SOLIDAIRE

------------------

OUI, NOUS LE POUVONS !

En finir avec la politique de Hollande et de son gouvernement, c’est possible. Il a bien dû abandonner son projet de « déchéance de la nationalité » : parce qu’il n’avait pas la majorité pour le faire adopter. Maintenant, pour sauver la face, Hollande, Valls et Cambadélis font comme si c’est la droite qui l’avait refusé. N’oublions pas que les actions depuis janvier ont eu un rôle décisif. Le texte de Hollande avait l’accord de Sarkozy. Mais la mobilisation contre ce projet a amené les députés PS à faire tant de corrections au texte que c’est la droite du Sénat qui l’a repris. Malgré tous les coups de menton de Manuel Valls, il n’y avait plus de majorité à gauche. D’où cet abandon de la déchéance.

Nous pouvons, de la même façon, imposer le retrait du projet de loi contre le Code du travail.

Un collectif Ce code Qu’il Faut Défendre a développé des arguments depuis octobre 2015 (Lire...). La bataille d’idées a bien progressé : une intersyndicale inédite, liant quatre organisations syndicales de salarié.e.s (CGT, FO, FSU, Solidaires) se retrouve avec les étudiants (UNEF) et les lycéens (UNL, FIDL) pour coordonner les appels à l’action. Et, le 31 mars,la journée intersyndicale interprofessionnelle a vu deux à trois fois plus de manifestant.e.s que le 9 mars. La vitalité de ces cortèges présage de la suite. L’intersyndicale des salarié.e.s et des jeunes appelle à une journée du 5 avril, choisie pour les rythmes de la mobilisation dans la jeunesse et à une journée de grèves et manifestations le samedi 9 avril (Lire...).

Cette mobilisation n’a pas encore fait le plein : il faut atteindre les salariés des entreprises sans présence syndicale, leur donner l’occasion de manifester, montrer à tou.te.s qu’il faut une loi favorable à tous les salariés et pas un Code du travail par entreprise (Lire...)

Le retrait ? Oui : pour discuter d’une réforme du Code du travail, il faut d’abord abandonner ce projet Gattaz-Hollande-Macron-Valls (ordre alphabétique). En recommençant hors des diktats du MEDEF, car il y a bien assez de propositions pour une vraie avancée : depuis des travaux de juristes jusqu’aux propositions de la CGT, de Solidaires, de la FSU (Lire...)

Nous pouvons gagner : après l’abandon du projet réactionnaire de déchéance de la nationalité, un second pas peut être fait avec l’abandon du projet d e « loi travail ». Il faut donc, sans attendre, dire aux députés qui se réclament de la gauche et de l’écologie de refuser de voter la loi El Khomri (Lire...).

Nous avons tout à gagner à une défaite de Hollande-Macron-Valls. Leur projet de destruction des droits sociaux a réveillé tout un peuple, comme le montrent, en plus des pétitions et manifestations les « nuits debout », Place de la République à Paris et dans une quinzaine d’autres villes (Lire...). Leur déchéance politique rendra plus facile le débat autour des propositions pour une politique en rupture avec le néolibéralisme et la constitution d’un nouveau rassemblement populaire.

----------------------

Victoire des travailleurs sans-papiers qui occupaient la direction générale du travail (DGT)

Après avoir occupé durant deux jours la DGT, les 400 sans-papiers des collectifs 93, 94 et Droits devant !!, soutenus par l’intersyndicale CGT, FSU SNU et Solidaires ont contraint le Ministère du travail à recevoir une délégation mercredi 30 mars à 18 h 30 au ministère du travail, dans la salle historique des « Accords de Grenelle ».

La rencontre s’est soldée par une avancée très importante concernant les revendications portées par les travailleurs sans-papiers concernant leur régularisation.

-----------------------

PCF - Front de gauche

Dans le cadre de la préparation du congrès du PCF, nous attirons votre attention sur le contenu des débats qui traversent ce parti et rencontrent parfois nos propores préoccupations.

Ainsi, le texte « L’ambition communiste pour un Front de gauche populaire et citoyen » (http://www.ambition-communiste.fr) a été soumis au débat et proposé afin qu’il puisse devenir la base commune de discussion de tous les communistes, à l’occasion du 37e congrès du PCF, en juin prochain. Il a suscité un intérêt plus grand que l’escomptaient ses initiateurs.

A ce jour, plus de 500 militantes et militants provenant de 60 fédérations ont déclaré le soutenir. Il sera donc soumis au débat des communistes.

Nous vous rappelons aussi l’initiative de l’appel « Rallumons l’étincelle du Front de gauche » qui connaît un réel succès. Près de trois mille signataires ont souhaité exprimer leur attachement à ce rassemblement politique, et lui donner un nouvel élan. Comme nous le disions : « Le Front de gauche doit vivre et se transformer pour devenir le moteur d’un large rassemblement, une grande force populaire et citoyenne, capable de bousculer un jeu politique désespérant et de redonner un sens à l’idée de gauche. »

---------------------------


Répondre à cet article