Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMonde du travail
DENI DE DEMOCRATIE à la CFDT
Article de Bernard Teper dans ReSPUBLICA
dimanche 5 mai 2013
publié par Madeleine Abassade

« N’est-ce pas une triste histoire de voir des militants sincères, utilisant l’argumentation, le débat, la démocratie, pour faire leur travail syndical se faire malmener par une organisation syndicale défendant de façon opaque d’autres intérêts dans une culture de soumission exclusivement descendante ?

Malheureusement, beaucoup d’organisations politiques, syndicales, associatives ou mutualistes sont dans ce même déni de démocratie.

Notre conviction est que cette affaire ne doit pas seulement amener de la compassion pour les militants incriminés mais faire réfléchir l’ensemble du mouvement social et politique. Notre conviction est que parmi, les ruptures nécessaires pour mener la transformation sociale et politique, la rupture démocratique est la première des ruptures nécessaires. Cette rupture doit être fait dans le champ politique, le champ social et dans l’entreprise. Mais la crédibilité des organisations qui le disent n’existera que si elles commencent par l’appliquer dans leur propre organisation. Et on en est loin ! Voilà pourquoi les conférenciers de Respublica et du Réseau Éducation Populaire font une large place à l’enjeu démocratique.  »

Pour lire l’intégralité de l’article de Bernard Teper :

http://www.gaucherepublicaine.org/respublica/la-direction-nationale-de-la-cfdt-pousse-dehors-son-coordonnateur-sanofi/6517


Répondre à cet article