Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteExpressions
Du temps, je nous souhaite du temps !
Luc Carton
vendredi 3 janvier 2020
publié par Christian Maurel

2020 : je nous souhaite du temps !

Du temps, je nous souhaite du temps !

Du temps pour nous soustraire à l’accélération, aliénation essentielle de la modernité tardive, comme l’analyse Hartmut Rosa[1]

Du temps pour mieux associer et relier les droits humains aux droits du vivant, notamment

En réduisant les temps de travail, de déplacement, de consommation et de connexion contraints, nous inventerons du temps

Bien sûr nous en ferons des musiques, intérieures et extérieures

Pour cultiver ces musiques, il nous sera nécessaire de mieux investir et habiter la démocratie : l’élargir, l’approfondir, lui donner une continuité et une force plus instruites, plus cultivées, plus exigeantes

Ce sera le temps du déploiement des droits culturels et des dimensions culturelles des droits humains, comme l’énonce la Déclaration de Fribourg sur les droits culturels

Ce temps, nous pourrions également vouloir le conquérir pour toutes et tous, politiquement, par l’institution d’un droit nouveau que l’on pourrait appeler « crédit-temps de citoyenneté », par exemple (dénomination provisoire)

Ce nouveau droit, exercé seul.e ou en commun, donnerait à chacune et à chacun les moyens (financiers, juridiques, organisationnels, institutionnels), de s’impliquer, tout au long de sa vie, dans la conception, l’orientation, l’accompagnement et la conduite de ce qui fait la vie commune (espaces publics, fonctions collectives, service publics, associations, syndicats et mutuelles, potagers collectifs, écoles et universités, hôpitaux, maisons médicales, éducation populaire/permanente, notamment, ...)

Dans cette implication généralisée dans les communs, les citoyennes et les citoyens fabriqueront du temps social libéré de l’accélération, du temps ‘libre’ d’une dimension essentielle de l’aliénation contemporaine

Discutons de ce droit imaginé-désiré, donnons-lui formes et forces

Du temps, je nous souhaite de conquérir du temps !

Luc Carton

[1] Hartmut ROSA, Aliénation et accélération , Vers une théorie critique de la modernité tardive , Paris, Éditions La découverte, 2012-2014.


Répondre à cet article