Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPsychiatrie et alentours
Au séminaire de Lise Maurer art, psychanalyse, recherche
L’oeuvre de Joseph HOFER
Par Lucienne Peiry
dimanche 22 juin 2014
publié par Madeleine Abassade

Lucienne Peiry Directrice de la recherche et des relations internationales de la collection de l’art brut Lausanne, présente l’œuvre de Joseph Hofer, samedi 28 juin à 14h à l’ITP : 83 boulevard Arago 14 h Salle 1

« Inculte et illettré, retranché du monde, étranger à la création artistique homologuée, ignorant tout du dessin et de la mise en scène, Joseph Hofer a trouvé intérieurement des capacités créatrices archaïques.

Ses lourds dysfonctionnements mentaux et physiques lui ont paradoxalement ouvert de nouveaux territoires d’exploration, favorisant l’émergence d’une créativité particulièrement explosive. Ainsi que le remarque le célèbre neurologue new-yorkais Oliver Sacks : « Les perturbations du comportement ou les maladies peuvent être tenues également pour créatrices – car tout en détruisant des voies ou procédures particulières, il arrive simultanément qu’elles contraignent le système nerveux à une croissance et une évolution inattendues en le forçant à s’engager dans d’autres pistes et chemins. » écrit Lucienne Peiry dans l’argument.

«  Comme le corps ( ces organes et ses fonctions) a été connu principalement et dévoilé non pas par les prouesses des forts, mais par les troubles des faibles, des malades, des informes, des blessés[...], ce sont les perturbations de l’esprit, ses dysfonctionnements qui seront mes enseignants. Plus que le trop excellent "savoir- penser" des métaphysiciens, ce sont les démences, les arriérations, les délires, les extases et les agonies, le "ne plus savoir-penser", qui véritablement sont appelés à "nous découvrir".  » Henri Michaux, cité par Lucienne Peiry en tête de son texte Josef Hofer A corps perdu, à corps retrouvé. (Cahier dessiné, mars 2014)

- Cf. argument en pièce attachée ci-joint

- ITP / 83 boulevard Arago 14 h Salle 1


Répondre à cet article
Documents joints à cet article :