Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
LA FONDATION GABRIEL PERI PROPOSE
DEUX SEMINAIRES : DE QUOI DEMAIN SERA-T-IL FAIT ? & LA CITOYENNETE DES FEMMES
mercredi 7 mai 2014
publié par Marc Lacreuse

LA FONDATION GABRIEL PERI COMMUNIQUE :

INVITATIONS

Séminaire De quoi demain sera-t-il fait ? (en partenariat avec Espaces Marx)

Actualiser le passé oublié afin de repenser le devenir démocratique par Michèle Riot-Sarcey

Mardi 13 mai 2014 de 18h à 20h à l’Espace Oscar Niemeyer . Place du Colonel Fabien PARIS 19ème (Métro : ligne 2, station : Colonel Fabien)

Mise en bouche : En ces temps de fermeture de l’horizon des possibles, il semble paradoxal de vouloir se tourner vers le passé. Et pourtant, la nécessité s’impose si nous voulons comprendre l’impasse dans laquelle nos contemporains sont plongés ; entièrement centrés sur le présent, les militants, y compris, semblent démunis face au besoin urgent d’utopie au sens réel du terme (j’ai écrit un livre qui s’intitule le Réel de l’utopie). Or sans recours au passé, il est vain, de mon point de vue, d’envisager l’avenir. Nous nous proposons de chercher à comprendre comment nous en sommes arrivé là : le passé a si longtemps servi à légitimer la société de demain, qu’on s’interroge : quel passé a été mobilisé ? Celui des mouvements politiques qui sans cesse ont reconstruit, à leur mesure, une histoire sélective ? Ou celui des vaincus dont on a oublié jusqu’au sens du combat de l’émancipation ? Des fragments de l’histoire incomprise nous servirons de guide et au-delà de toute continuité historique, à la manière de Walter Benjamin, nous essaierons de retrouver l’actualité d’un passé enfoui sous les décombres de la philosophie du progrès et de l’histoire téléologique”.

Michèle Riot-Sarcey est professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris-VIII-Saint-Denis. Elle est l’auteure de plusieurs ouvrages sur l’histoire politique du XIXe siècle, sur les utopies (Le Réel de l’utopie), sur le féminisme (Histoire du féminisme) et sur la question du genre (De la différence des sexes. Le genre en histoire). Ses travaux de recherche porte sur les questions « Pouvoirs, savoirs, sociétés »


Séminaire La citoyenneté des femmes, enjeu et défi pour la démocratie Laïcité, droits des femmes et citoyenneté

Jeudi 15 mai 2014 à 19 h (salle des 3 consuls,1 étage) Société d’ Encouragement pour l’Industrie Nationale 4 place Saint-Germain des Prés, 75006 Paris Plan d’accès : http://goo.gl/maps/R1U9x Entrée libre. Le nombre de place étant limité, merci de vous inscrire par mail à l’adresse inscription@gabrielperi.fr

avec Chahla Chafiq , historienne et écrivaine et Nathalie Baleato, directrice de la crèche Baby Loup.

En quoi la laïcité, c’est-à-dire la stricte séparation entre les religions et la sphère publique est-elle une digue de protection pour la liberté des femmes ? En quoi est-elle un enjeu pour l’émancipation humaine ? Chaque avancée vers la réappropriation de leur propre corps par les femmes, vers le pouvoir de décider de leur propre vie, a été l’objet d’une lutte intense, les religions s’y sont opposées de façon acharnée. L’égalité entre les sexes fait partie des valeurs universalistes qui sous-tendent le principe de laïcité et la citoyenneté des femmes, pleine et entière, doit prévaloir sur toute référence aux particularismes culturels ou religieux. La laïcité représente donc un acquis politique et social majeur, notamment pour se protéger de tous les intégrismes qui sont des armes redoutables contre nos libertés.

Fondation Gabriel Péri 14 rue Scandicci 93500 Pantin


Répondre à cet article