Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPratiques artistiques
LES LIEUX CULTURELS SONT-ILS DES SANCTUAIRES IMPENETRABLES ?
Débat.
jeudi 29 septembre 2011
publié par Christian Maurel

Cette question de l’accession de tous aux équipements culturels se pose depuis que l’on a posé la première pierre du premier édifice. Elle hante toutes les politiques de démocratisation de la culture et pas seulement en France. On sait depuis longtemps qu’il ne suffit pas d’ouvrir largement les portes, de proclamer haut et fort que l’on est ouvert à tous, et de faire un bon travail de communication. "A la Criée (Théâtre national), on pourrait me payer que j’irai pas" ai-je entendu à Marseille. Par contre, on peut payer très cher pour aller voir jouer l’OM (L’Olympique de Marseille pour les non initiés au foot professionnel).

Pour réduire cet écart entre œuvres et publics et combattre cette inégalité d’accès à la fois sociale et culturelle, on a imaginé beaucoup de choses : la décentralisation, l’animation, la sensibilisation, l’éducation, la médiation...

Et si l’action culturelle ne réussissait vraiment à "cultiver" que ceux qui le sont déjà ? Et si les inégalités de capital culturel avaient la peau aussi dure que les inégalités de capital économique ?

Et si la réponse se trouvait ailleurs, du coté de ceux que l’on ne considère pas comme des acteurs culturels ? Les travailleurs sociaux, les associations de quartiers, les structures d’éducation populaire, certaines MJC qui se revendiquent "Scènes Culturelles de Proximité" ?

La Maison des Métallos et son directeur, Philippe Mourrat - dont le parcours lui autorise à poser, plus que bien d’autres, les bonnes questions - réouvrent le débat avec des intervenants de qualité.

Lundi 17 Octobre 2011 à 19 H.

Christian MAUREL.

Documents joints à cet article :