Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
LIRE / CRITIQUER/ DEBATTRE / AGIR
" LES PENDUS DE LONDRES " , OU LES ORIGINES REPRESSIVES DU CAPITALISME
de Peter LINEBAUGH
lundi 22 avril 2019
publié par Marc Lacreuse

" LES PENDUS DE LONDRES " OU LES ORIGINES

REPRESSIVE DU CAPITALISME

Crime et société civile au XVIIIe siècle

de Pater LINEBAUGH

--------------------------------------------------

L’ouvrage classique de Peter Linebaugh sur les pendus de Londres traduit en français montre comment au XVIIIe siècle le capitalisme industriel s’est adossé à la justice répressive pour criminaliser un prolétariat attaché à des coutumes jugées dangereuses pour le nouvel ordre social.

"Fruit d’une collaboration entre deux éditeurs indépendants, Lux éditeur basé au

Canada, et le CMDE (collectif des métiers de l’édition) à Toulouse, l’ouvrage

éclaire trois questions majeures de l’historiographie du XVIII e siècle : l’histoire

sociale et populaire de Londres, devenue une grande métropole commerciale qui

atteint le million d’habitants à la fin du XVIII e siècle ; l’histoire du crime et de

la justice et de ses reconfigurations à l’heure de la répression des communs ;

mais aussi celle de l’avènement du capitalisme industriel au moyen d’un arsenal

normatif qui remodèle en profondeur les rapports sociaux au travail. Mêlant

érudition historique et récits hauts en couleur, à la manière d’Edward

Thompson, l’auteur nous plonge au cœur du quotidien des travailleurs

londoniens.

Il fait revivre ces pendus de Londres, dont il montre qu’ils n’étaient pas des

criminels endurcis, mais des travailleurs ordinaires dont les us et coutumes

apparaissaient comme une menace pour les élites au pouvoir et les nouvelles

logiques d’accumulation.

-----------------------


Répondre à cet article