Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteActualitésChamp artistique
Rencontre-débat.
La place de la salle de cinéma dans la cité.
Marseille.
dimanche 4 juin 2017
publié par Christian Maurel

Prochaine matinale de Pensons le Matin :

La place de la salle de cinéma dans la cité.

Samedi 24 juin 2017 à 10h30, au cinéma le Gyptis, 136 rue Loubon, la Belle de Mai, 13003 Marseille.

Nous avons l’an dernier organisé une rencontre autour de l’état des lieux du cinéma d’auteur à Marseille, dans une période qui était préoccupante : les cinémas les Variétés/César étaient en grande difficulté. C’est maintenant chose dépassée. Le repreneur (responsable de la société Ymagis) s’est engagé à maintenir la totalité des salles, à les rénover en affirmant que ses écrans présenteront une filmographie Art et Essai exigeante. On peut remercier l’équipe des Variétés/César. Leur ténacité et leur énergie ont sans aucun doute été un facteur déterminant dans le maintient de ces cinémas. L’association des amis des Variétés créée à l’issue de notre rencontre, forte de 800 adhérents, a très certainement contribué au renouveau des salles des Variétés et César.

Cette deuxième rencontre consacrée au cinéma est plus spécifiquement destinée à explorer le devenir de la salle de cinéma. Celle ci a été la pierre angulaire de l’activité cinématographique depuis l’origine. Pour répondre aux évolutions d’ordres technique, industriel ou commercial qui ont traversé le cinéma, la salle a dû en permanence se renouveler et réinventer les formes de son offre aux publics ainsi que sa place au sein de la ville. Cette permanente adaptation est particulièrement à l’ordre du jour face au développement de la numérisation qui entraîne une forte augmentation de la production de films et qui offre de plus de nouvelles potentialités pour leur diffusion privative .

Il serait souhaitable que la salle de cinéma demeure au cœur du processus de la diffusion films car elle constitue un espace collectif que nous estimons irremplaçable pour leur découverte. Sous des appellations diverses, toujours entremêlées, elle fut en permanence et est toujours l’espace privilégié d’actions d’éducation populaire, de démocratisation culturelle, d’actions éducatives et de sensibilisation artistique portées par l’Éducation Nationale. Ceci à l’initiative d’instances publiques ou (et) associatives, de festivals de films et bien évidemment des salles de cinéma elles mêmes. C’est pourquoi nous voulons questionner le destin de la salle comme lieu de culture (qui intègre les fonctions de loisirs et de divertissements), lieu de culture envisagé comme espace d’éducation et de réflexion, de confrontation à des univers esthétiques divers ainsi qu’à des mondes de pensée différents : un lieu d’apprentissage du monde et de l’autre. Nous évoquerons au cours de cette rencontre quelques démarches actuelles qui via les salles de cinéma, contribuent à lutter contre les inégalités culturelles, à aller à la rencontre des non publics et à instaurer plus de démocratie dans l’action culturelle.

Intervenants :

- Jean-Pierre Daniel, cinéaste, ancien conseiller d’éducation populaire, refondateur du cinéma l’Alhambra, qui a notamment développé ses interventions dans la pédagogie envers les jeunes publics et sa relation aux quartiers proches, pour devenir un lieu de référence de la cinématographie marseillaise.

- Juliette Grimont, responsable de la programmation, Gyptis.

- Bruno Jourdan, directeur, festival Image de ville, délégué général Forum des festivals PACA, http://festival2017.aubagne-filmfes...

- Thomas Ordonneau : producteur, distributeur, Shellac.

- Vincent Thabourey : directeur de « Cinémas du Sud, », réseau de salles de cinéma Art et Essai, coordinateur de Collège et Lycéens et apprentis au cinéma.

Merci de prévoir une participation aux frais de 2,5 euros.

Nous vous attendons très nombreux,

Pour Pensons le Matin, Claire Hofer.


Répondre à cet article