Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
Colloque.
Localiser l’épreuve démocratique. Assemblages, circulation, imaginaires.
14, 15 et 16 novembre 2019 à la MSH Paris Nord à Saint Denis
mardi 22 octobre 2019
publié par Christian Maurel

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous le programme du Colloque du GIS Démocratie et Participation, "Localiser l’épreuve démocratique. Assemblages, circulations, imaginaires", qui aura lieu les 14, 15 et 16 novembre à la MSH Paris Nord à St-Denis.

https://www.participation-et-democr...

Inscription gratuite mais obligatoire : https://monintranet.univ-paris13.fr...

Localiser l’épreuve démocratique. Assemblages, circulations, imaginaires.

Occupation des ronds-points par les Gilets jaunes après les places publiques par Nuit debout, assemblée des assemblées et aspirations communalistes, zones de gratuité, listes citoyennes, révolte populaire en Algérie, gestion partagée des communs, plainte contre l’État face à son inaction sur le changement climatique… les expérimentations citoyennes qui se multiplient ces dernières années témoignent d’une aspiration radicale à un autre fonctionnement démocratique que les dispositifs participatifs ne sont pas parvenus à capter. En explorant et analysant une série « d’expérimentations démocratiques », le congrès 2017 du Gis Démocratie et Participation avait souhaité acter une nouvelle orientation dans un contexte d’urgence démocratique plus forte que jamais. Le mouvement des Gilets jaunes est venu confirmer les constats que nous faisions alors d’une crise aiguë du politique, d’une profonde défiance à l’égard de la représentation, de la prégnance des inégalités dans l’accès et la légitimité de la parole publique, en particulier pour les plus précaires. Ces aspirations à une vie démocratique ne sauraient être enfermées dans quelques solutions procédurales vite digérées. Plus profondément, les signes d’un rétrécissement démocratique se font chaque jour sentir un peu plus à l’échelle internationale : de la victoire électorale de Trump à celle de Bolsonaro, de la criminalisation des militants solidaires des réfugiés à la restriction du droit de manifester, des procès baillons à la mise à mal de l’autonomie de la presse… les libertés publiques semblent menacées.

Dans ce nouveau contexte, s’il s’agit toujours d’appréhender la multiplicité des formes d’expérimentation démocratique, le pari de ce colloque est de saisir ensemble ce double mouvement qui fait la complexité de l’épreuve démocratique : expérimentations et refoulement des alternatives citoyennes. La notion d’épreuve démocratique permet de penser à la fois les épreuves subies par la démocratie et les expériences par lesquelles elle fait la preuve de son existence sous des formes parfois renouvelées. Elle permet également d’interroger la place du conflit comme enjeu collectif, de s’attacher aux formes qu’il prend, de saisir les modalités de la mise en débat à différentes échelles et d’analyser les fragilités démocratiques des sociétés contemporaines. Localiser l’épreuve démocratique, cela signifie à la fois la repérer, la faire advenir en situation, l’actualiser et la « rendre locale », c’est à dire être attentif·ve·s aux propriétés des acteur·trice·s et des lieux. Cela permet aussi d’interroger le « local » comme espace de résistance à des épreuves démocratiques émergeant à d’autres niveaux et de reconnaîtrela nécessité de réfléchir aux lieux concrets, aux espaces matériels de l’expérimentation démocratique.

Ce colloque invite à localiser l’épreuve démocratique autour de trois axes qui peuvent s’articuler :

- Observer les assemblages, pour aborder à la fois les configurations institutionnelles à l’œuvre et les formes d’assemblées et d’arrangements de pratiques à différentes échelles, ainsi que les liens et articulations entre elles ;

- Décrire les circulations, des personnes, des pratiques et des idées, circulations physiques et matérielles ou par les réseaux sociaux entre les expériences locales et/ou localisées, et les réagencements d’échelle ainsi produits.

- Saisir les imaginaires à l’œuvre, autre manière de poser la question des idéologies et des projets politiques : situer la production de différents imaginaires sociaux du politique, notamment des relations entre participation et représentation.

Programme du Colloque.

Jeudi 14 novembre 2019.

- 9h15‑9h30 (Plénière dans l’Auditorium).

INTRODUCTION.

avec Catherine Neveu (IIAC‑EHESS, CNRS), Présidente du conseil scientifique du Gis Démocratie et Participation, avec Jean‑Michel Fourniau (Dest‑Ifsttar et Gspr‑EHESS), Président du Gis, Marion Carrel (CeRIES, Univ. de Lille), co‑directrice du Gis, Julien Talpin (Ceraps, CNRS), co‑directeur du Gis

- 9h30‑11h (Plénière dans l’Auditorium)

CONVENTIONS CITOYENNES ET TIRAGE AU SORT.

Table-ronde avec : Loïc BLondiaux (CESSP, Univ. Paris 1), Jean‑Michel Fourniau (Dest‑Ifsttar et Gspr‑EHESS), Hélène Landemore (Univ. de Yale), Min Reuchamp (UC Louvain), Yves Sintomer (Univ. Paris 8)

- 11h15‑12h45 (Trois ateliers en parallèle)

LES ÉLU·E·S FACE À L’ÉPREUVE DÉMOCRATIQUE (Salle 414)

avec Camille Morio (CESDIP, Univ. de Versailles Saint‑Quentin‑en‑Yvelines), Raul Magni‑Berton et Jean‑Pierre Charre (Pacte, Univ. Grenoble Alpes/Sciences Po Grenoble‑CNRS), Quand les citoyens mettent la démocratie participative à l’agenda des élections municipales, Éric Buge (Secrétaire général du GEVIPAR), La mise à l’épreuve de la probité des élus par les citoyens, Jessy Bailly (CEVIPOL, Univ. Libre de Bruxelles / CHERPA, Sciences Po Aix), Les finances locales à l’épreuve de la démocratie.

Discussion : Alice Mazeaud (Centre Émue Durkheim, Univ. de La Rochelle) ; Patrice Duran (ENS Cachan)

LES COMMUNS : EXPÉRIMENTATION vs. INSTITUTIONNALISATION ? (Amphithéâtre)

avec Maïté Juan (Gis Démocratie et Participation/LISE, Cnam Paris), Vers une institutionnalisation conflictuelle des communs urbains (Barcelone) ?, Ilaria Casillo (Lab’urba, UPEM/CNDP) et Nicolas Capone (Lab. Hans Kelsen, Univ. de Salerne), Du squatting au standing up (Naples), Sylvain Picard (IIAC‑EH ESS, CNRS), Le Relais montagnard, faire durer les épreuves démocratiques

Discussion : Marion Carrel (CeRIES, Univ. de Lille) ; Daniela Festa (École de droit, Sciences Po Paris)

ÉMOTIONS POPULAIRES ET IMAGINAIRES DES EXPÉRIENCES CITOYENNES (Auditorium)

avec Sophie Wahnich (IIAC‑EHESS, CNRS), La traduction des émotions populaires comme épreuve démocratique Pauline Julien (Sophiapol, Univ. Paris Nanterre), Précarité, vulnérabilité, différence : Ies nouvelles grammaires des mouvements politiques contemporains Yohan Dubigeon (École Vaucanson, Cnam Paris), Le renouveau des expériences démocratiques au prisme de l’histoire : régularités et singularités

Discussion : Paula Cossart (Ceraps, Univ. de Lille)

- 12h45‑14h.

DÉJEUNER

- 14h‑16h15 (Deux ateliers en parallèle)

GILETS JAUNES (1) : LE ROND‑POINT COMME ESPACE DÉMOCRATIQUE (Auditorium)

avec Elsa Koerner, Isabelle Siffert, Christophe Demichetis, Barbara Doutin (ESU, Rennes 2), Le baraquement dans la persistance du mouvement des Gilets jaunes, Benoit Hazard (IIAC‑EHESS, CNRS), Association et délibération : comment les ronds‑points sont devenus des places publiques ? Soaz Jolivet (LABERS, Univ. de Brest), La parole aux citoyens, Karine Clement (CRESPPA, Univ. de Tampere), Retours réflexifs sur l’expérience d’un rond‑point de Lorraine, Luc Gwiazdzinski (Pacte, Univ. Grenoble Alpes), Du rond‑point à la scène jaune

Discussion : Fabrice Ripoll (UPEC) ; Francis Chateauraynaud (GSPR, EHESS)

MOUVEMENTS SOCIAUX ET INSTITUTIONS : HYBRIDATION OU CONFRONTATION ? (Amphithéâtre)

avec Grégoire Molinatti (EA LCF, Univ. de La Réunion) et Christiane Rafidinarivo (CEVIPOF, Sciences Po Paris / EA LCF, Univ. de La Réunion), Dynamiques d’institutionnalisation d’une épreuve démocratique, Fiorella Bourgeois (CECMC, EH ESS), Éprouver et forker le gouvernement, Benoit Eyraud (Centre Max Weber, Univ. Lyon 2), Arnaud Béat (Univ. Lyon 2), Nacerdine Bezghiche, Sylvie Daniel, Valérie Lemard, Bernard Meite, Isabelle Perriot‑Comte, Stéphanie WooLey (Capdroits), Circulations des droits humains des personnes handicapées, Sébastien Shutz (LISIS, UPEM), Les communs numériques peuvent‑ils transformer l’État ? William Arhip‑Paterson (CESSP, Univ. Paris 1) et Mathilde Renault‑Tinacci (CERLIS, Univ. Paris Descartes), Participation et usages du budget participatif de Paris par des associations.

Discussion : Romain Badouard (CARISM, Univ. Paris 2 Panthéon‑Assas), Emmanuel Picavet (ISJPS, Univ. Paris 1)

- 16h30‑10h25 (Trois ateliers en parallèle)

IMAGINAIRES DE L’ÉMANCIPATION DANS LES EXPÉRIMENTATIONS AUTONOMES (Auditorium)

avec Thibault Jeandemange et Tatiana Fauconnet (Triangle, ENS Lyon), Stratégies de résistance et d’émancipation à l’œuvre dans les chansons des Gilets jaunes, Deniz Günce Demirhisar (CADIS, EHESS), L’utopie démocratique dans l’imaginaire politique des acteurs contestataires depuis le mouvement Gezi, Julia Nietsch (CETOBaC, EHESS), Les post‑pessimistes au Kosovo dans les années 1990, Flore Dazet (CRH, EHESS), Le bas nord‑ouest haitien : une zone d’expérimentations du politique en marge de la politique, Clara Quintilla‑Pinot (LAS, EH ESS), Démocratie et kibboutz urbains.

Discussion : Sylvaine Bulle (ENSA Paris Val de seine) ; Sophie Wahnich (IIAC‑EHESS, CNRS).

ACTUALITÉS DU TIRAGE AU SORT (Amphithéâtre)

qavec Héloïse Nez (CoST ‑ CITERES, Univ. de Tours) et Ernesto Ganuza (IESA‑CSIC, Univ. CompLutense de Madrid), L’observatoire de la ville à Madrid, Dimitri Courant (IEPHI, Univ. de Lausanne/CRESPPA, Paris 8), La légitimité des assemblées citoyennes tirées au sort, Jacques Testart, Edgar Blaustein, Dominique Cellier, Glen Millot, Fabien Piasecki (Sciences Citoyennes), Conventions de citoyens.

Discussion : Rémi Barbier (GESTE, ENGEES) ; Alice Mazeaud (Centre Émile Durkheirn, Univ. de La Rochelle).

RÉPRESSION DES INITIATIVES CITOYENNES (Salle 414)

avec Édouard Bouté (COSTECH, UTC) et Clément Mabi (COSTECH, UTC), Dénoncer les violences policières sur Internet, Pablo Corroyer (CEE, Sciences Po Paris), Bure, un moment critique de l’État, Elmira Prmanova (ELICO, Lyon‑St‑Étienne), La construction médiatique de l’expérimentation et de la répression au Kazakhstan.

Discussion : Catherine Neveu (IIAC‑EHESS, CNRS) ; Michel Kokoreff (CRESPPA, Univ. Paris 8)

- 18h30‑20h (Plénière dans l’Auditorium)

LES COMMUNS URBAINS : POLITISATION DE L’ACTION ET TRAJECTOIRES INSTITUANTES.

Conférence de Daniela Festa (École de droit, Sciences Po Paris)

Discussion : Jean‑Louis Laville (Collège d’études mondiales / LISE, Cnam Paris)

Vendredi 15 novembre 2019.

- 9h30‑11h (Plénière dans l’Auditorium)

REMISE DU PRIX DE LA RECHERCHE PARTICIPATIVE.

Marion Ben Hammo (Fondation de France), Marion Carrel et Maïté Juan (Gis Démocratie et Participation), Les recherches participatives, enjeux et actualités. Les lauréats présenteront la genèse, la méthode et les résultats de leurs recherches participatives

- 11h15‑13h (Trois ateliers en parallèle)

ESSAIMAGE DES EXPÉRIMENTATIONS DÉMOCRATIQUES ET CITOYENNES (Auditorium)

avec Anne Goudot et Jérôme Ballet (GRETHA, Univ. de Bordeaux‑CNRS), Pratiques démocratiques par maillage communautaire et rhizomique ? Marie Segonne (Lavue, Paris 8), Les pratiques collaboratives alternatives, Alex Roy (EVS, Univ. Lumière ‑ Lyon 2) et Dany Lapostolle (ThéMA, Univ. Bourgogne‑Franche‑Comté‑CNRS), L’essaimage comme processus d’expérimentation citoyenne

Discussion : Patrice Melé (CoST ‑ CITERES, Univ. de Tours) ; Corinne Larrue (École d’urbanisme de Paris / UPEC)

QUAND LES EXPÉRIMENTATIONS DÉMOCRATIQUES BOUSCULENT LES INSTITUTIONS (Amphithéâtre)

avec Myriam Bachir (CURAPP, Univ. de Picardie Jules Verne) et Romain Ladent (La Boîte Sans Projet, Amiens), Convergences citoyennes localisées, Yannick Gauthier (CERAPS, Univ. Lille 2), Quand la participation au Conseil citoyen devient une éprouvante épreuve démocratique, Valentine Porche (Alliance Citoyenne de l’agglomération grenobloise), Un bailleur social à l’épreuve de la démocratie d’interpellation, Isabelle Foucher (Fédération des centres sociaux de France), Jérémy Louis (Mosaïques, Univ. Paris Ouest Nanterre) et Catherine Neveu (IIAC‑EHESS, CNRS), Centres sociaux et démocratie.

Discussion : Héloïse Nez (CoST ‑ CITERES, Univ. de Tours) ; Agnès Deboulet (CRH‑LAVUE, Univ. Paris 8).

ANALYSER LA PARTICIPATION EN LIGNE : QUELLES MÉTHODOLOGIES ? (Salle 414)

Atelier collectif sur les méthodologies, animé par Célya Gruson‑Daniel, Victoria Laurent et Marc Barbier avec Célia Gruson‑Daniel (Costech/DRISS), La consultation République Numérique comme point d’entrée des débats sur l’open en science, Victoria Laurent (CARISM, Univ. Paris 2 Panthéon‑Assas), L’étude de la consultation République numérique, les apports de l’analyse qualitative, Marc Barbier (IFRIS) et Célya Gruson‑Daniel (Costech/DRISS), Projet de recherche Civic tech en société : quels enjeux science/société et open science ?

- 13h‑14h30

DÉJEUNER

- 14h30‑15h45 (Plénière dans l’Auditorium)

VERS UNE RELOCALISATION DE LA POLITIQUE PROTESTATAIRE ?

Conférence de Laurent Jeanpierre (CRESPPA, Univ. Paris 8), À propos du livre In Girum. Les leçons politiques des ronds‑points (La Découverte, 2019)

Discussion : Sophie Wahnich (IIAC‑EHESS, CNRS)

- 16h‑18h15 (Trois ateliers en parallèle)

MONTER UNE LISTE PARTICIPATIVE AUX MUNICIPALES ? (Amphithéâtre)

avec Guillaume Gourgues (Triangle, Univ. Lumière Lyon‑2) et Jessica Sainty (LBNC, Univ. d’Avignon), Monter une liste participative aux municipales ? Les collectifs citoyens et la prise du pouvoir local, Dau Elisabeth (Utopia/CommonsPoLis), Municipalisme : prendre le pouvoir pour le partager. Expériences et leçons d’une radicalité démocratique.

RESTRICTION DE L’ESPACE DÉMOCRATIQUE ET RÉPRESSION DES CONTRE‑POUVOIR (Auditorium)

avec Adrien Roux (Alliance citoyenne) et Antonio Delfini (Observatoire des libertés associatives), Conceptualiser un continuum de la répression de l’action collective : de l’entrave symbolique à la violence physique, Julien Talpin (CERAPS, CNRS), Démobiliser les quartiers populaires. Quelles spécificités de la répression des mobilisations de banlieue ? Julien O’Miel (CERAPS, Univ. Lille 2), Réprimer les Observatoires des pratiques policières ? Pressions, menaces et contrôle par les forces de l’ordre en marge du mouvement des Gilets jaunes, Pierre Bonneval (Observatoire régional de la vie associative), Objectiver le clientélisme associatif. Retour sur une étude longitudinale d’attributions des subventions dans une ville du nord de la France, Marie Zegierman‑Gouzou (Triangle, Univ. Lumière Lyon‑2), Mouvements sociaux dans les quartiers populaires : mécanismes de répression et pratiques de résistance.

Discussion : Marie‑Hélène Bacqué (Mosaïques, Univ. Paris Ouest Nanterre)

RELOCALISER POUR DÉMOCRATISER ? EXPÉRIENCES RURALES (Salle 414)

avec Sandra Fiori (EVS‑LAURE, Univ. Lyon 2/ École Nationale Supérieure d’Architecture de Lyon) et Clémence Gazonneau (Univ. Lyon 2), Dynamique citoyenne locale autour de l’agriculture paysanne, Clémence Nasr (CEVIPOF, Sciences Po Paris/ Univ. Libre de Bruxelles), Les circuits courts alimentaires : vers une société relocalisée, Jocelyne Porcher (INRA), Stéphane Dinard (Quand L’abattoir vient à ta ferme), Julie Riegel (CESSP, Univ. Paris 1), Vers des abattoirs paysans : trajectoire, épreuves et portée d’une réappropriation collective de la mort des animaux d’élevage, Nacima Baron (LVMT, École nationale des Ponts et Chaussées), Forces et fragilités de la fabrique démocratique des nouvelles mobilités en milieu rural, Anne‑Laure Pailloux (Univ. Bretagne Sud / Lab’Urba, UPEMLV), Militer pour la décroissance, c’est relocaliser.

Discussion : Geneviève Pruvost (Cems, EHESS) ; Joëlle Zask (Institut d’histoire de la philosophie, Univ. d’Aix‑Marseille)

- 18h30‑19h45 (Plénière dans l’Auditorium)

LE COMBAT ADAMA. DÉNI DE DÉMOCRATIE ET LUTTES DES QUARTIERS POPULAIRES.

Conférence d’Assa Traoré (Collectif Justice et Vérité pour Adama) et Geoffroy Delagasnerie (sociologue à l’École nationale supérieure d’arts de Paris‑Cergy).

Animation : Marion CarreL (CeRIES, Univ. de Lille), Julien Talpin (CERAPS, CNRS)

- 20h‑22h : Salle panoramique.

COCKTAIL pour les 10 ans du Gis Démocratie et Participation

Samedi 16 novembre 2019.

- 9h30‑11h (Deux ateliers en parallèle)

GILETS JAUNES (2) : REGARDS DE L’EXTÉRIEUR (Auditorium)

avec Guillaume Petit (UCL, IspoLe / VUB, POLI) et Louise Knops (VUB, POLI), La couleur du gilet, Éric Marlière (CeRIES, Univ. de Lille), Ça fait 40 ans qu’on est des gilets jaunes, nous !, Arthur Guichoux (LCSP, Univ. Paris Diderot), Regards croisés sur Nuit debout et les Gilets jaunes.

Discussion : Stéphanie Tawa Lama‑Rewal (CHAS, EHESS/ CNRS)

ÉNERGIES DÉMOCRATIQUES, DÉMOCRATISER L’ÉNERGIE (Amphithéâtre)

avecArnaud Assié (CIRED / ENPC, Université Paris-Est), Changer d’électricité, refaire de l’énergie, Marie Kerveillant (ESSEC) et Michaël Mangeon (IRSN ‑ Mines ParisTech), L’ouverture au public (Cigéo).

Discussion : Mathieu Brugidou (Grets, EDF) ; Jean‑Michel Fourniau (Dest‑Ifsttar et Gspr‑EHESS)

- 11h15‑12h45 (Trois ateliers en parallèle)

PARTICIPATION ET AUTORITARISME (Amphithéâtre)

avec Ayad Zarouali (INAU Rabat/Montreal), Le Hirak du Rif, une expérimentation démocratique localisée, Émilie Frenkiel (LIPHA, UPEC), Budgets participatifs chinois : impact de la participation sur la représentation politique, Rémi Lefebvre (CERAPS, Univ. Lille 2), Épreuves et expérimentations de la démocratie dans les partis mouvements.

Discussion : Guillaume Gourgues (Triangle, Univ. Lumière Lyon‑2) ; Catherine Neveu (IIAC‑EHESS, CNRS)

LE RIC À L’ÉCHELLE LOCALE : QUEL POTENTIEL DÉMOCRATIQUE ? (Auditorium)

Animation Agnès Deboutet (Univ. Paris 8, LAVUE), Romain Gallart (APPUII, Univ. Paris X)

avec Stela Muçi (APPUII) et Diangou Traoré (Conseil citoyen Franc‑Moisin, Bel‑Air, Stade‑de‑Fiance), Voter pour la démolition de son immeuble. Récit d’une expérience aboutie de referendum citoyen à St‑Denis, David Bodinier (APU de la Villeneuve), Expérimenter le RlC local à Grenoble, Francois Bonnaz, (PACTE, Univ. Grenoble Alpes), La démocratie directe entre en campagne. De la Suisse à Grenoble, en passant par Reignier‑Esery, la science fait de la politique, Julien Tatpin (CERAPS, CNRS), Comment le community organizing investit l’initiative populaire en Californie.

Discussion : Marion Paoletti (Centre Émile Durkheim, Univ. de Bordeaux)

ATELIER JEU, DESIGN ET DÉMOCRATIE : Comment retracer l’épreuve démocratique ? (Salle 401)

Mobiliser le design pour matérialiser les assemblages et leurs trajectoires. Cet atelier est construit par Apolline Le Gall et Manuel Vasquez (CERAG, Univ. Grenoble Alpes) autour d’un jeu, le « Ductus », inspiré des Gilets jaunes de la région toulousaine et permettant de réfléchir à l’incidence de l’environnement (outils, lieux, design...) sur l’expérience démocratique. Il peut accueillir de 1 à 4 groupes de 5 personnes.

- 12h45‑14h

DÉJEUNER (Salle panoramique)

- 14h‑15h45

TABLE RONDE : LE GRAND DÉBAT, QUEL BILAN ? (Amphithéâtre)

avec Jean‑Michel Fourniau (Dest‑Ifsttar et Gspr‑EHESS), Martial Foucault et Bernard Reber (CEVIPOF, Sciences Po Paris), Premiers résultats de l’Observatoire des débats, Robin Schoubert (ELICO, Univ. Lumière Lyon 2), L’imaginaire d’Internet au service de la légitimité de l’État : l’exemple du Grand débat

Discussion : Sandrine Rui (Centre Émile Durkheim, Univ. de Bordeaux)

DÉMOCRATISER LA RECHERCHE ? RECHERCHES PARTICIPATIVES EN DÉBAT (Auditorium)

avec Jeanne Demoutin (CREF, Univ. Paris Nanterre) et Marie‑Hélène Bacqué (Mosaïques, Univ. Paris Ouest Nanterre), Conduire une recherche participative en milieu populaire : une épreuve démocratique, Cyril Fiorini (HT2S, Cnam Paris), Éprouver la démocratie à travers la coproduction des savoirs ?, Nadine Souchard (Collège Coopératif de Bretagne/ESO, Univ. Rennes 2), Jusqu’où les recherches actions peuvent‑elles être citoyennes ?, Patrick Bruneteaux (CESSP, Univ. Paris 1/CNRS), Les pairs‑aidants. Expérimentation sociale de prise en charge des hébergés dans les foyers de l’Armée du Salut : quand les SDF deviennent des travailleurs sociaux.

Discussion : Baptiste Godrie (CREMIS, Univ. de MontréaL) ; Sylvain Lavelle (ICAM / GSPR-EHESS)

- 16h‑17h (Plénière dans l’Auditorium)

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU GIS

Maïté JUAN, Post-doctorante au GIS Démocratie et participation Chercheure associée au programme de recherche "Démocratie et économie plurielles", Collège d’études mondiales.


Répondre à cet article