Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologieAction culturelle
CREATION CINEMATOGRAPHIQUE , UTOPIE ET EDUCATION POPULAIRE
" NUL HOMME N’EST UNE ÎLE " de Dominique MARCHAIS
dans les salles à partir du 4 avril 2018
vendredi 30 mars 2018
publié par Marc Lacreuse

Le cinéma : art contemporain populaire et social ? De plus en plus nombreux sont les réalisateurs qui puisent dans les réalités sociales du présent pour nous donner en retour fictions et/ou documentaires à même de servir de miroirs réflexifs . Le dernier film de Dominique Marchais en fait partie : son auteur évoque sa conviction que les intelligences collectives du peuple ont un grand rôle à jouer pour rendre nos demains humainement vivables ...

Marc Lacreuse.Corédacteur du site


CINEMA , UTOPIE ET EDUCATION POPULAIRE

" NUL HOMME N’EST UNE ÎLE "

de D.Marchais

en salle à partir du 4 avril 2018

---------------------------------------

Le 4 avril aura lieu la sortie en salle de Nul homme n’est une ile, un documentaire de Dominique Marchais, sur des initiatives de production et distribution solidaires.

« chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble. »

--------------

Nul Homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux

Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire

vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du

bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici

en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du

Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur

travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier

territoire de l’utopie ?

-----------------------------

Extrait d’entretien avec D.Marchais :

" ... pour moi, ce qu’expérimentent et inventent sous nos yeux les Galline

Fellici ou les gens de Voralberg, c’est la gouvernance de demain, fondée sur

la conviction que l’intelligence collective existe, que l’interdisciplinarité et la

souplesse intellectuelle sont possibles .

C’est à dire tout le contraire d’une administration cloisonnée et où le projet

politique n’est jamais énoncé. "

----------------


Répondre à cet article