Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteArchives
le quotidien des livres et des idées
Orwell : une politique de la littérature
nonfiction.fr
samedi 18 octobre 2008
publié par Fernand Estèves

1984 fait partie de ces œuvres célèbres, souvent citées en référence, si célèbres qu’elles finissent par occulter leur auteur. George Orwell n’est cependant pas l’homme d’un seul roman : il a exercé son talent dans de nombreux autres domaines, notamment en tant que journaliste et qu’éditorialiste, activité où il a toujours témoigné de sa singularité et de son originalité.

La parution conjointe de plusieurs textes de et sur Orwell – hasard du calendrier éditorial qui ne semble dicté par nulle autre nécessité que celle de le (re)découvrir – permet de saisir les multiples facettes de cet écrivain. Elle témoigne, par la diversité des angles approches qui en sont proposés (politique, biographique, littéraire, philosophique), de la richesse et de la vitalité préservée d’une œuvre au plus haut point singulière, riche et souvent lucide.

Au sommaire de ce dossier :

- Bernard Crick, George Orwell (Flammarion) par Sophie Rosemont

La biographie de Bernard Crick offre une présentation détaillée de la vie et de l’œuvre de George Orwell, à la fois écrivain, citoyen et être humain.

- Jean-Claude Michéa, Orwell, anarchiste tory (Climats) et George Orwell, À ma guise. Chroniques 1943 - 1947 (Agone) par Emmanuelle Loyer.

Tour d’horizon des écrits et des engagements d’Orwell, écrivain politique a part entière, aux perspectives singulières sur la politique et le rôle de l’intellectuel.

- Bruce Bégout, De la décence ordinaire (Allia) par Yan Ciret

Présentation et enjeux du concept de décence ordinaire, défendu par un Orwell qui a cotoyé de près l’univers de la misère.