Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologieAction culturelle
POETIQUES DE RESISTANCE
PUISSANCE(S) DE LA VOIX
29 mars 2018 . 20h . Maison de la Poésie . Paris
vendredi 23 mars 2018
publié par Marc Lacreuse

SOIREE PROPOSEE PAR

L’INSTITUT DU TOUT-MONDE

ET LE RESEAU " SORTIR DU COLONIALISME " :

" PUISSANCE (S ) DE LA VOIX

JEUDI 29 MARS 2018, 20h Paris, Maison de la Poésie *

-----------------------------

Dans son anthologie La terre le feu l’eau et les vents, Édouard Glissant écrivait : « Le Tout-monde est à la fois le limon et la cendre, la libation et l’élévation, la terre et le feu, l’eau et l’air secret. L’enfouissement et la consomption, la purification et l’inspiration : la terre encore et les feux, l’eau et l’air, brutalement. Dans ces éléments sont abordés la pensée humaine, les souffrances des peuples, les luttes et les abandons, ce que tu cries et ce que tu médites. »

C’est un peu de cette union que donnent à vivre et à entendre les soirées « Poétiques de résistance » proposées par l’Institut du Tout-Monde depuis 2014. L’anthologie d’Édouard Glissant se proposair d’ouvrir les imaginaires sur la diversité bruissante de ces poétiques que nous souhaitons, à notre tour, convier dans leurs présences vives au gré de ces rendez-vous.

----------------

PROGRAMME

- La voix de Babouillec voyage au centre d’un cerveau d’autiste

- « Les yeux la voix » et « Théatre » Poèmes d’Edouard Glissant (Le Sang rivé et La Terre Inquiète)

- Les voix d’hier en échos - Miléna Kartowski-Aïach - poème et chant

- LEROS - un Exil Insulaire chez les Damnés ( extrait du film documentaire)

- Un chant de mémoire face au massacre - Havand Almahad musicien yezidi irakien kani Shingal ? ("Où es-tu ? ") par Angelos Rallis (extrait du film documentaire)

- La voix - lecture de "L’ombilic et la voix" de Denis Vasse

- Les voix qui crient dans le désert - Marie José Mondzain

- Cihan Sémsur, chant et poésie turque

- Sauvez la beauté, poème, Sandrine Malika Charlemagne

- Dans chaque cellule - Abdellatif Laâbi, poème

- Après la sentence infâme - Saïda Menebhi, poème

- Dits par Samia El Ouazzani

- Moneim Rahma , poète soudanais

Chant poétique

avec la participation de la comédienne Sophie Bourel et de

Christophe Ntakabanyura de La Compagnie Nova

------------------

*Impasse Molière, 157 rue

Saint-Martin 75003 Paris

Réservation : Maison de la Poésie

www.maisondelapoesieparis

-----------


Répondre à cet article