Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
Pour une reconnaissance de celles et ceux qui soutiennent les réfugiés !
Pétition en ligne "Les nouveaux justes !"
dimanche 11 février 2018
publié par Madeleine Abassade

- Nous publions ici la pétition qui nous a été transmise par Patrice DUBOSC :

« Pour une reconnaissance de celles et ceux qui soutiennent les réfugiés ! »

Le temps de l’indignation semble révolu. Il va nous falloir passer, sinon à la révolte, du moins à une résistance plus active ! Il n’est plus temps, j’en ai bien peur, de partager avec ceux qui nous gouvernent un quelconque point de vue.

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

Au moment où Cédric Herrou vient une fois encore d’être interpellé pour ce qu’il fait, peut-être est-il grand temps de nous compter.

Exigeons que, non seulement, toutes les poursuites soient annulées dans les plus brefs délais à l’encontre de celles et ceux qui ont décidé d’être solidaires des réfugiés, mais qu’au contraire, on leur donne enfin tous les moyens nécessaires pour que leur engagement devienne un modèle plutôt qu’un délit.

- Qu’un accueil digne de ce nom voit enfin le jour en France !

Moi, citoyen indigné jusqu’ici de ce que l’on faisait en mon nom, j’en appelle désormais à toutes celles et tous ceux qui n’en peuvent plus de cette honte que la France, comme la plupart des pays européens, fait peser sur nous dans sa façon de considérer la question des réfugié(e)s. Car, n’en déplaise à certains, ce ne sont pas de simples « migrants » ce sont, malgré notre médiocrité à les penser et à nous penser, des réfugié(e)s de guerre.

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

L’histoire se souviendra de tout cela : de Hollande, de Valls et de Cazeneuve ; de Macron, de Philippe et Collomb. De la légion d’honneur, la plus haute distinction française, au prince héritier d’Arabie Saoudite le 4 mars 2016, de ce déshonneur-là.

Mais elle se souviendra aussi de celles et de ceux qui ont décidé d’emprunter un autre chemin : Giusi Nicolini, la maire de Lampedussa, abandonnée de tous au moment d’accueillir le flot de migrants qu’elle accueille pourtant bel et bien depuis le début ; Spyros Galinos, maire de Lesbos, qui a pris vaillamment le même chemin ; Philippe Lamberts, eurodéputé vert, et de son appel solennel lancé à la France et à toute l’Europe, le 9 mars 2016 au Parlement européen, afin qu’elles se ressaisissent.

De quelques autres aussi, comme Damien Carême, maire de Grande-Synthe, que Jean-François Cordet, le préfet du Nord, avait mis en demeure de présenter l’arrêté municipal qui l’autorisait, « malgré l’avis défavorable de la commission de sécurité », à ouvrir ce qui est devenu depuis le premier centre d’accueil mis sur pied pour remplacer le camp de la honte de Grande-Synthe.

ASSEZ, C’EN EST ASSEZ !!!!!!!!!

- Pour que cesse peut-être un jour ce cauchemar dans lequel on veut nous maintenir, je vous demande de dire NON !

Après Giusi Nicolini, Spyros Galinos, Philippe Lamberts et Damien Carême, répondons présent aux côtés de celles et ceux qui, chaque jour plus nombreux, ont eux aussi choisi de résister.

-  Merci de signer la pétition en ligne https://www.change.org/p/les-nouvea...


Répondre à cet article