Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteArchives
Date :
2008
un tournant pour notre collectif
Que faire ?!
Un appel de Marc Lacreuse - Fernand Estèves
lundi 6 octobre 2008
publié par Gilles Patrat , Fernand Estèves

le Collectif « Education populaire & Transformation sociale » et son site www.mille-et-une-vagues.org/ocr sont à un tournant

Pardonnez-nous la banalité du lieu commun, mais il a l’avantage de bien décrire une situation paradoxale, comme vous les aimez sans doute, puisque ce sont elles qui parfois précèdent les crises…

Le site, tout d’abord, créé et géré de manière militante : il est de plus en plus fréquenté (1200 visites par mois), et de plus en plus régulièrement (le nombre d’abonnés à la newsletter ne cesse de croître) : par des militants, des élus, des syndicalistes, des étudiants…ce qui autorise à penser qu’il joue un rôle utile.

Il n’est d’ailleurs pas besoin de chercher beaucoup pour se rendre compte que peu de sites jouent ce rôle de carrefour d’informations, de témoignages divers autour de la question des dynamiques politiques de l’éducation populaire, lorsqu’elles existent, et cela de manière indépendante, sans attache partisane, syndicale ou fédérative. Il semble que ce soit cette fonction particulière (la liaison éducation populaire / émancipation de la démocratie) qui rende le site attractif et, peut-être, spécifique.

Le problème est que nous sommes bien trop peu nombreux pour le faire vivre, l’animer, le nourrir, problématiser ses contributions… Il est regrettable que les membres d’un tel Collectif puissent se satisfaire d’une posture d’utilisateurs/consommateurs, et non d’acteurs. Posture contradictoire avec ce qui l’avait pourtant fondé autour de son « Adresse pour une éducation populaire rénovée ».

Notre Collectif est fréquemment interpellé - en référence à nos travaux - pour intervenir dans diverses réunions attachées aux questions contemporaines de l’éducation populaire, de la démocratie délibérative et du travail interdisciplinaire qu’elle suppose pour être actrice de transformation sociale… Mais, là aussi, la passivité collective est bien trop massive, et les contributions effectives des membres bien trop peu nombreuses, pour qu’on puisse se contenter tranquillement de poursuivre ainsi le chemin…

Il nous apparaît pourtant que jamais la situation sociale et politique n’a nécessité autant de réflexions et d’implications en faveur de l’émancipation démocratique : la récupération et/ou l’instrumentalisation de cette question cruciale a des fins électoralistes, de perpétuation d’appareils ou de contrôle social en est une des manifestations négatives, auxquelles il faudrait ajouter les raidissements sécuritaires de la République, la xénophobie d’Etat, la caporalisation des espaces publiques et la surveillance savamment tissée des nos espaces privés… Au point que la référence « démocratique » de nos sociétés peut être légitimement mise en doute.

Ce message a donc une double fonction :

- vous faire part de notre volonté de ne pas laisser perdurer cet état de fait plus longtemps et recueillir vos avis sur l’avenir de ce Collectif en tant que « bien commun »

- connaître votre engagement pour lui construire avec nous un avenir tangible et partagé, fruit d’une œuvre collective, si toutefois vous souhaitez avec nous ne pas laisser les choses en l’état.

Vos contributions sont à adresser à : Marc Lacreuse (mlacreuse@cg93.fr) ou Fernand Esteves (fernand.esteves@free.fr), jusqu’au 31 octobre 2008, date à laquelle il s’agira de statuer sur le sort et du Collectif et de son site internet. Avec celles et ceux qui répondront présents.

Cordialement à toutes et à tous. Et courage.

Marc Lacreuse Fernand Esteves