Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteActualités
Date :
2009
Technique :
Agenda
Themes :
Construction des savoirs
Département Carrières sociales de l’IUT B - Lille 3
SEMAINE RECHERCHE ACTION
lundi 7 décembre 2009
publié par Marc Lacreuse , Madeleine Abassade

COLLOQUE organisé par l’Option "Animation sociale et socioculturelle"

du lundi 14 au jeudi 17 décembre 2009, Entrée libre Amphi 122 IUT B- Lille 3 35, rue Sainte Barbe, Tourcoing Accueil IUT : 03.20.76.25.00

Programme communiqué par Pierre Baracca Enseignant en sociologie Responsable de la Formation continue en ASSC

Lundi 14 décembre 2009


9h : Accueil

- Bruno Trinel, directeur de l’IUT B - Lille 3
- Aziz Jellab,directeur du Département « Carrières sociales »,
- Medine El Aïssaoui, directeur des études en Animation sociale et socioculturelle.

9h30 : « Animation, éducation populaire : articulation entre l’enseignement théorique et la profession à l’IUT »

►Intervenants : ●Vincent Valdelièvre,éditeur, écrivain, formateur : « Historique et spécificité de la formation en Animation sociale et socioculturelle (ASSC) à l’IUT B : articulation Enseignement – Profession »
- « Profession / Enseignement en ASSC à l’IUT » : ●Birame Ndiaye, directeur de Centre social à Somain., formateur. ●Jean Marc Flahaut, animateur socioculturel, auteur, formateur. ●Stéphane Pinard, médiateur culturel au Syndicat Intercommunal d’Arleux, formateur. ●Pierre Baracca, enseignant en sociologie, en profession. ●Michael Herman , enseignant en droit, politiques sociales.

► Débat avec la salle

14h-17h « Ecole et milieux populaires : quelle place pour l’éducation populaire ? Les enseignements de l’Histoire et de la Sociologie »

►Intervenants : ●Carole Christen, McF d’Histoire contemporaine : « Le 19ème siècle et l’avènement des mouvements philanthropiques : vers l’émergence d’une éducation populaire » ●Aziz Jellab, Pr de sociologie : « L’école s’est-elle ouverte aux milieux populaires ? Quelle place pour l’éducation populaire dans la démocratisation de l’accès à la culture légitime ? » ●Sarah Caplier, AFEV, Déléguée Territoriale Métropole lilloise : « La médiation étudiante dans l’accompagnement des jeunes élèves » ●Joackim Lebrun, chargé de développement local sur Tourcoing : « Education et territoire : expériences et interrogations ».

►Débat avec la salle

Mardi 15 décembre 2009


9h : « Actions culturelles, éducation populaire et animation professionnelle » :

►Intervenants : ●Pierre Baracca, enseignant en sociologie de la culture, politiques culturelles : « Bref aperçu historique : de l’éducation populaire aux actions culturelles et enjeux actuels. » ●Charlotte Berthelot, coordinatrice.à la MJC de St André :« la MJC, outil de développement culturel ». ●Jean-Marc Flahaut, ancien responsable Enfance Centre Social Alma : « Lien social & pratiques artistiques dans les quartiers ». ●Patrick Brasseur, directeur de la compagnie Tous Azimuts (Roubaix), comédien, metteur en scène, adaptateur : « Actions théâtrales en quartier. Rencontre entre habitants et théâtre. Quel intérêt ? » ●Carine Guilbert, coordinatrice Insertion Culture à La Direction de l’Action Culturelle, Conseil général du Nord :« La politique d’insertion sociale par la culture au Conseil général du Nord ». ●Nicolas Naudé, directeur de Travail et Culture : « Une action culturelle et artistique d’éducation populaire sur et avec les acteurs du monde du travail ».

►Débat avec la salle

14h - 17h : Recherche-action et éducation populaire

►Intervenant : ●Hugues Bazin, chercheur indépendant en sciences sociales, animateur du Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action (LISRA) : « La recherche-action comme laboratoire de transformation sociale ».

Le Laboratoire d’Innovation Sociale par la Recherche-Action est une plate-forme autonome et évolutive de travail coopératif et de mutualisation d’outils mis à la disposition des personnes désirant développer une démarche selon le protocole de recherche-action. Il n’en demeure pas moins en tant que « laboratoire » une exigence scientifique qui comme toute recherche a pour principal objectif de produire de nouvelles connaissances : animation et accompagnement méthodologique en recherche-action (suivi d ’expérimentations, ateliers de recherche-action, accompagnements à la formation, travail coopératif à distance), mise en relation des expériences et valorisation des connaissances (journées d’étude, publications électroniques, etc.). La spécificité est que cette connaissance est produite à partir de l’engagement des acteurs qui constituent le LISRA. « Social » indique que nous nous adressons en priorité à des acteurs – chercheurs ou des chercheurs – acteurs de tous horizons impliqués dans un travail en situation qui instruisent leur recherche en dehors des circuits académiques et sont amenés de par leurs conditions socioprofessionnelles à innover de nouvelles manières de travailler ensemble (travail en situation ou « ethno-méthodes »). Une expérimentation selon ces critères méthodologiques peut devenir un « laboratoire social » et ainsi favoriser l’autoformation, la capacité de développer une expertise, la construction d’une parole dans l’espace public dont le LISRA appuie la légitimité scientifique et peut assurer des passerelles avec des formes de validation institutionnelles.

►Débat avec la salle

Mercredi 16 décembre 2009


9h30 : « Rénovation urbaine et logement des catégories populaires »

►Intervenants : ●Agnès Hetté, animatrice socio-culturelle, militante pour le droit aulogement :« Action collective revendicatrice et droit au logement ». ●Yves Lepers, chargé de coordination développement durable et expertise sociale (équipe de l’Union) : « Le volet participatif de l’aménagement de l’Éco-quartier de l’Union ». ●Manuel Haja, responsable politique éducative et cohésion sociale, ville d’Auby « L’articulation entre rénovation urbaine et cohésion sociale dans une politique locale ». ●Pierre Gilbert, sociologue : « Les effets sociaux des relogements et la transformation des quartiers populaires » ●Rachida Belaiche et Alice Barrault, chargées de relogement à LMH : « Le relogement : une problématique entre contraintes institutionnelles et attentes des habitants ».

►Débat avec la salle

14h - 17h : « Conduites addictives et assuétudes comportementales : regards croisés » :

►Intervenants : ●Nicole Battaglia, McF Psychologie Sociale Appliquée : « Introduction à la psychologie des conduites addictives (avec ou sans substance). & Etude des liens entre variables psychologiques et conduites addictives et, applications en matière de comportements de santé. » ●Christophe Delattre, ASSC en centre de prévention des conduites addictives : « Actions de terrain sur et autour des conduites addictives (toxicomanies) & Intervention de terrain en matière de prévention et de conduites à risque chez les jeunes... » ●Karyn Doba, Mcf Psychologie Clinique et Pathologique : « Troubles de la régulation émotionnelle et thérapies familiales dans les conduites addictives (assuétudes comportementales et addiction à substances)... » ●Delphine Rommel, Jeune Chercheur en Psychologie Clinique : « Troubles de la régulation émotionnelle et conduites addictives en matière d’alimentation (hyperphagie, anorexie/boulimie...). »

►Débat avec la salle

Jeudi 17 décembre 2009


9h : « Femmes, immigration nord-africaine, discriminations »

« Les femmes migrantes d’Afrique du Nord et leurs filles : dominations, discriminations, expériences »

►Intervenants : ●Fatima Mezzouj, membre du Groupe d’Etudes et de Recherches en Travail Social - Institut Social de Lille - Université Catholique de Lille « La place des femmes dans la famille maghrébine » ●Carine Guérandel, Mcf de sociologie : « Sociologies des beurettes » ●Telali Saliha : Conseillère déléguée aux droits de l’homme, droits des femmes et de lutte contre les discriminations à Villeneuve d’Ascq- conseillère communautaire et écrivain : présentation de son livre « Les enfants d’harkis : entre silence et assimilation » et d’un rapport « Centre pour l’égalité des droits et de lutte contre les discriminations ». ●Dominique Lemaire : Responsable de formation au Collectif Régional pour l’Information et la Formation des Femmes (CORIFF) : Présentation d’un rapport dirigé par le CORIFF : « L’imbrication des discriminations liées au genre, à l’origine et au niveau social » ●Hadda Zouareg : Présidente de l’association « Solidarité Avec les Femmes et les Familles d’Ici et d’Ailleurs » (SAFFIA) :« Présentation de l’association SAFFIA et des actions menées auprès des femmes immigrées ou issues de l’immigration »

►Débat avec la salle

14h - 17h : « Femmes, immigration nord-africaine, discriminations »

« Quand le travail social s’en mêle »

►Intervenants : ●Fatima Mezzouj : « Les femmes primo arrivantes, originaires du Maghreb : une intégration contractualisée » ●Fabien Beyria : enseignant d’EPS dans un collège ZEP et vacataire recherche en sociologie au sein du Laboratoire « Sports, Organisations, Identités » (EA 3690), Toulouse III : « Le match de football France-Algérie comme analyseur des appartenances, le cas des travailleurs sociaux ». ●Amandine Briffaut, ancienne animatrice ASSC, assistante de communication à la MSH de Lille, et Malika Messad, attachée territoriale dans une commune de Lille Métropole en charge du dossier parentalité. Co-auteures du livre « Les animateurs face à l’intégrisme religieux et à l’oppression des femmes", Logiques sociales, L’Harmattan, nov. 2009. ●Association Le Renouveau : « Parcours de femmes dans le travail social ».

►Débat avec la salle

Articles de cette rubrique