Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPolitiques publiques
DEFENDRE LE TARMAC ( LA SCENE INTERNATIONALE FRANCOPHONE ) : SUITE ....
SOIREE DE MOBILISATION
le 12 FEVRIER 2018 . 18 H .
mercredi 7 février 2018
publié par Marc Lacreuse

DEFENDRE LE TARMAC

CONTRE L’ARBITRAIRE DE LA MINISTRE DE LA CULTURE !

-----------------------------

SOIREE DE MOBILISATION

LUNDI 12 FEVRIER 2018 . A PARTIR DE 18 H .

Nous vous invitons à nous rejoindre au théâtre lundi 12 février à 18h afin d’exprimer, ensemble, notre volonté de poursuivre le projet du Tarmac.

- Artistes, intellectuels, personnalités, représentants d’associations... prendront la parole pour témoigner de leur soutien.

- Ami-e-s du quartier et d’ailleurs, vous êtes les bienvenu-e-s.

Cette action nous paraît très importante pour continuer à faire entendre notre voix.

Merci d’avance de votre présence à nos côtés !

N’hésitez pas à partager l’événement Facebook.

Le Tarmac


- Pour venir jusqu’à nous : 159, avenue Gambetta 75020 Paris Arrêt Métro Saint-Fargeau (ligne 3bis)

------------------------------

SOUTIEN DES EDITIONS DE L’ATTRIBUT :

( extrait deL’infolettre des éditions de l’Attribut et de la revue NECTART )

Pourquoi sacrifier le Tarmac ?

- Alors que le Président de la République se gorge de beaux discours sur la francophonie, le ministère de la Culture s’apprête à sacrifier le Tarmac à La Villette, la maison reconnue et familière des artistes francophones. C’est l’un des plus grands réseaux sur la scène internationale, qui entretient des échanges constants avec des écrivains, intellectuels, interprètes, chorégraphes, metteurs en scène des quatre coins du monde, de Brazzaville au Caire, de Ouagadougou à Beyrouth, en passant par Montréal ou Marrakech.*

- A l’heure où nos frontières se ferment chaque jour un peu plus aux exilés et où ceux qui ont pu trouver refuge sur notre territoire subissent humiliations et violences, il nous semble au contraire urgent de multiplier les Tarmac, ces lieux qui facilitent les échanges entre les artistes des différents pays, notamment ceux qui sont opprimés par leur régime.

Multiplier les Tarmac, en effet, pour que nos plateaux et nos scènes soient enfin représentatifs de la diversité française.

Sur ce sujet, nous vous invitons à lire le très bel article de Gerty Dambury, Blanche, la scène française !, dans le numéro 6 de NECTART, qui met en lumière les préjugés tenaces dans le milieu artistique et culturel qui, dit-elle, « cultive le sentiment d’appartenance à une élite. »

* Ce passage est extrait de la pétition en ligne pour la défense du Tarmac.


Répondre à cet article