Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
ANNIVERSAIRE(S)
TANT DE BASTILLES A PRENDRE ET (RE)PRENDRE
hiver 2018 / hiver 2019
vendredi 6 décembre 2019
publié par Marc Lacreuse

Les mots qui suivent , je les avais écrits en décembre 2018 … et les ai retrouvés par hasard en cherchant des publications anciennes sur le présent site … Au lendemain de la belle et forte manifestation d’hier , je m’aperçois que je n’ai rien à y changer … qu’un peu plus de détermination pour mettre fin à ce capitalisme qui ravage l’humanité et la planète . Il y a urgence !

Marc Lacreuse. Corédacteur du site . 6 Décembre 2019


TANT DE BASTILLES A PRENDRE ET (RE)PRENDRE

Une des raisons qui nous avaient incités à créer le site d’éducation populaire " Mille et une vagues " , il y a plusieurs années, trouvait ses fondements dans la crise de la démocratie qui morcellait déjà notre société , avec ses conséquences sociales, culturelles, politiques, de plus en plus lisibles .

Dès lors nous en appelions déjà à la tenue d’Etats Généraux de la transformation sociale et politique, à une nécessaire émancipation des pratiques politiques, à une refondation de la démocratie républicaine, devenue obsolescente, alors que les évolutions de nos sociétés, les intelligences collectives du peuple permettraient l’émergence d’une République nouvelle, où la puissance d’agir du citoyen serait reconnue dans de nouvelles formes d’intervention pour l’élaboration des politiques publiques ...

La révolte des gilets jaunes témoigne d’un peuple exaspéré, en colère, et nous vivons effectivement " une situation historique " .

Elle peut ouvrir à des temps d’égalité et de droits nouveaux .

Ou au chaos, si les élites persistent dans leur aveuglement égoïstes , leur rapacité faisant vivre 9 millions d’hommes et de femmes au-dessous du seuil de pauvreté , leur ploutocratie inconséquente aux milliards détournés du bien public dans les paradis fiscaux . Leur dédain et leur mépris . Leur inhumanité face aux réfugiés .

La nature , dit-on, a horreur du vide . La politique aussi .

Face aux carences politiciennes diverses de ces dernières décennies, la révolte actuelle invente une nouvelle forme d’intervention, de représentation politique, de délibération .

En cela je suis heureux de cette preuve de vie, multiforme , hétéroclite , populaire .

Rien ne serait pire que la résignation et la servitude, imposée ou volontaire .

Les violences de rues dont se repaissent les médias ne rendent pas compte des milliers de prise de paroles pacifiques présentes sur tout le territoire . De même elles ne sauront masquer les violences sociales que connaissent des millions d’hommes et de femmes depuis des décennies , avec le chômage, la misère, la pauvreté, l’injustice .

Marc Lacreuse

5 décembre 2018 - 6 décembre 2019


Répondre à cet article