Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMonde du travail
"TRAVAIL-AMOUR / VIOLENCE-CULTURE".
avec Nicolas FRIZE, compositeur.
mardi 26 avril 2011
publié par Christian Maurel

Espaces-Marx et le PCF vous invitent à participer à la septième rencontre du séminaire qu’ils organisent conjointement sur le thème : « la culture comme enjeu politique ».

Cette soirée aura pour thème :

"Travail – Amour / Violence – Culture" avec Nicolas Frize, compositeur.

Il existe une infinité de violences au travail. Si nous mettons certaines de celles-ci en négatif (dans un miroir), nous voyons apparaître ce qu’elles révèlent du rapport que chacun de nous entretient avec son activité professionnelle. La somme de ces rapports (aux outils, aux gestes, aux espaces, aux temps, aux collègues, à la finalité, à notre propre histoire, à ...notre mouvement ou nos évolutions, à nos connaissances et expériences, à nos attentes, à nos repères et références…) construit un système culturel global et hétérogène d’une immense ampleur, dont on ne soupçonne pas le poids, l’ancrage et les projections.

Les suicides sont pour cela une absolue traduction de cette osmose : le travail est un lieu « amoureux » (dans tous les cas), un « pacte » passé avec sa propre activité, un message scellé dans le corps, qui fait corps avec son activité. Le suicide est la signature d’une rupture de ce pacte (pacs). Si mon activité meurt (parce qu’on la liquide, parce qu’on la violente, parce qu’on la dévalorise, parce qu’on la nie…), je meurs. Si je ne peux plus m’aimer (au cœur de ce que je suis – ou sais être/sais faire), alors je ne suis plus.

La culture est le produit de cette osmose, qui guide chacun de nous dans ses choix esthétiques, sociaux, spatiaux, temporels, politiques et donc sensoriels, émotionnels, et donc cognitifs. La culture a toujours à voir avec l’activité. Les œuvres sont des moments de culture en tant qu’elles produisent de l’activité, elles sont des ouvrages en polysémie constante, et non des artefacts finis de jouissance en tant qu’elles-mêmes. La contemplation ou le divertissement n’existent pas.

Le jeudi 5 mai à 18h30 salle des délégations 6 rue Mathurin Moreau 75019 Paris

Patrice Cohen-Seat, président d’Espace Marx. Alain Hayot, délégué national du PCF à la Culture.

Contact : mpboursier@pcf.fr 06 74 45 15 87