Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
LE REFERENDUM POUR ADP ( AEROPORT DE PARIS ) ?
" UN PROBLEME DEMOCRATIQUE " , pour Matignon ...
par Charles SANNAT
mardi 14 mai 2019
publié par Marc Lacreuse

LE REFERENDUM ADP ?

" UN PROBLEME DEMOCRATIQUE " pour Matignon

par Charles Sannat

------------------------------------------

"La démocratie est un truc extrêmement ennuyeux pour les dirigeants du monde entier et même depuis la nuit des temps.

D’ailleurs la démocratie (même à Athènes) n’est pas franchement le mode courant de gestion des affaires publiques dans l’histoire de l’humanité. Le standard, c’est plutôt le despotisme plus ou moins éclairé et souvent totalement éteint.

En France, nous sommes sur une pente glissante depuis la fin du second mandat de Chirac et 15 ans après, les choses se sont considérablement dégradées.

Dans la France de 2019 à propos du référendum sur ADP « le gouvernement s’inquiète de ce précédent et parle d’une « situation dangereuse pour la conduite de l’action publique ».

Le Premier ministre, par la voix de son entourage, a estimé que la « manœuvre des oppositions » pour déclencher un référendum d’initiative partagée (RIP) posait « un vrai et grave problème démocratique ».

Au-delà d’ADP, c’est sur le long terme que c’est ennuyeux ». Si à chaque fois que la majorité vote une loi, 185 parlementaires peuvent retarder son application de plus de neuf mois, cela créerait une situation dangereuse pour la conduite de l’action publique », a déploré Matignon dans une déclaration à l’AFP…

En gros, pour Matignon, la démocratie est dangereuse pour la démocratie.

Même Orwell n’avait pas pensé à ce concept dans sa novlangue "


Répondre à cet article