Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPratiques artistiques
THEATRE DE LA COMMUNE / AUBERVILLIERS
CYCLE THEATRE ET ECONOMIE MONDIALE
3 PROPOSITIONS EN JANVIER 2016
jeudi 17 décembre 2015
publié par Marc Lacreuse

LA COMMUNE AUBERVILLIERS CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL

PROPOSE

UN CYCLE " THEATRE ET ECONOMIE MONDIALE "

avec

trois spectacles en janvier 2016

---------------------------------------

COMMENT ON FREINE ?

de Violaine Schwartz mis en scène par Irène Bonnaud

DU 7 AU 17 JANVIER 2016

Comment on freine ? met en lumière le lien qui finit par nous rattraper entre la production – la classe ouvrière mondiale occultée et refoulée hors de notre vision – et notre dépendance à la consommation. Le texte de Violaine Schwartz cible l’objet « vêtement », qui est à la fois la marchandise la plus emblématique de la mondialisation néo-libérale et l’accessoire quotidien de chacun, en contact permanent avec nos corps, nos affects. (en savoir plus)

avec Valérie Blanchon, Anusha Cherer, Jean-Baptiste Malartre scénographie et costumes Nathalie Prats lumière Daniel Levy son Aline Loustalot chorégraphie Jean-Marc Piquemal régie générale Félix Dhenin

MARDI ET MERCREDI 19H30 JEUDI ET VENDREDI 20H30 SAMEDI 18H DIMANCHE 16H

DURÉE 1H50

------------------------------

LA BOUCHERIE DE JOB

écrit et mis en scène par Faust Paravidino

DU 15 AU 23 JANVIER 2016 SPECTACLE EN ITALIEN SURTITRÉ

Pendant trois années, Fausto Paravidino a occupé le Teatro Valle, à Rome. Symbole magnifique d’une résistance collective. La Boucherie de Job a été mise en scène à l’issue de ces années d’occupation. Un conte moderne à l’usage de tous… Un conte moderne à l’usage de tous. Job dans la Bible est le Juste que frappe l’Injustice et qui finit par instruire le jugement de Dieu. Le Job de Paravidino est lui aussi un homme bon, honnête et travailleur. Sa boutique décline pourtant sous le coup de la crise. Survient le fils du boucher : formé à l’école du libéralisme, il veut redresser l’entreprise par des méthodes peu charitables. Tandis que deux sinistres clowns rodent autour de la boucherie pour finir de la liquider, Job s’oppose à son fils et aux sacrifices qu’exigent de lui les nouveaux dieux de la finance.

avec (en alternance) Emanuele Aita, Ippolita Baldini, Federico Brugnone, Filippo Dini, Iris Fusetti, Aram Kian, Angelica Leo, Barbara Ronchi, Vito Saccinto, Monica Samassa… surtitres Lorena Cosimi, Silvia Guzzi assistants à la mise en scène Maria Teresa Berardelli, Camilla Brison lumière Pasquale Mari, scénographie Mauro Persichini costumes Sandra Cardini assistée de Annalucia Cardillo, Stefano Ciammitti masques Stefano Ciammitti chorégraphie Giovanna Velardi

MARDI ET MERCREDI 19H30 JEUDI ET VENDREDI 20H30 SAMEDI 18H DIMANCHE 16H

DURÉE 3 HEURES AVEC ENTRACTE

----------------------------------

SOUS LA GLACE

de Falk Richter mis en scène par Victor Gauthier-Martin

DU 22 AU 31 JANVIER 2016

Sous la glace, du dramaturge Falk Richter, interroge les valeurs libérales qui gouvernent notre monde et les aspirations contradictoires de leurs promoteurs. Nous plaçant face aux témoins et protagonistes du consulting, Victor Gauthier-Martin fait se télescoper rationalisation du travail, culte de la compétitivité et souvenirs d’enfance. Trois consultants, dont un commence à être saisi par le doute, viennent tour à tour exposer leurs pensées et programmes managériaux ; parmi lesquels « l’aventure, c’est la culture », une comédie musicale à vocation humaniste (comprenant quelques animaux), pour lutter contre le « dessèchement intérieur ».

avec Philippe Awat, Pascal Sangla, Martin Seve et un enfant traduction Anne Monfort scénographie Victor Gauthier-Martin assistante à la mise en scène Clémence Barbier lumière Romuald Lesné musique Dayan Korolic costumes Séverine Thiébault vidéo Romain Tanguy

MARDI ET MERCREDI 19H30 JEUDI ET VENDREDI 20H30 SAMEDI 18H DIMANCHE 16H

DURÉE 1H30

----------------------------------

LA COMMUNE / CENTRE DRAMATIQUE NATIONAL / AUBERVILLIERS SEINE SAINT DENIS

2 rue Édouard Poisson +33 (0)1 48 33 16 16 lacommune-aubervilliers.fr


Répondre à cet article