Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesVie associative
Suite aux attentats terroristes du 13 novembre 2015.
Communiqué du Fonds de Solidarité et de Promotion du Mouvement Associatif PACA.
dimanche 15 novembre 2015
publié par Christian Maurel

COMMUNIQUE DE PRESSE du FSPMA.

Le mouvement associatif et les associations de jeunesse et d’éducation populaire de la région Provence Alpes Côte d’Azur restent sans voix et constatent avec une profonde tristesse l’horreur des événements qui se sont passés hier soir à Paris.

Nous nous réunirons ce lundi en Bureau en milieu de journée à Marseille.

Nos premières pensées vont en direction des familles des victimes de cet attentat sans précédent sur le territoire français.

Le projet des associations membres Fonds de Solidarité et de Promotion du Mouvement Associatif (FSPMA) sert l’intérêt général, le vivre ensemble et des centaines de milliers de bénévoles agissent tous les jours sur notre territoire pour atteindre ces objectifs.

Nous restons consternés, nous ne pouvons que ressentir un sentiment d’impuissance de nos actions concernant la mise en œuvre de nos projets.

Il nous faut pour autant continuer la mise en œuvre de ces projets, de nos intentions éducatives, aujourd’hui plus que jamais. Les projets que les membres du FSMPA mettent œuvre doivent continuer. Rien ne serait plus grave que de ne plus agir, de renoncer, de tourner le dos aux valeurs qui sous-tendent chacune de ces actions : la liberté, l’égalité, la fraternité, l’éducation, la rencontre, la santé, le lien social… Nous restons debout et nous continuerons d’affirmer haut et fort ces valeurs et l’importance de l’action des associations sur notre territoire.

Nous avions prévu mercredi de rencontrer les têtes de liste, des partis républicains, candidates à l’élection du Conseil Régional Provence Alpes Côte d’Azur pour échanger avec eux sur leurs projets concernant la vie associative, la jeunesse et l’éducation populaire. Nous souhaitons reporter cette rencontre. Pour autant, il nous semble primordial de pouvoir rencontrer les prétendants à la présidence du conseil régional afin d’échanger avec eux sur ces enjeux primordiaux.

- La vie associative permet la rencontre, le vivre ensemble des habitants d’un territoire ; elle est un des facteur qui favorise la cohésion sociale, le sentiment d’appartenir à une groupe au service d’un projet qui dépasse les appartenances partisanes ou communautaires.

- La jeunesse, qui vit aujourd’hui, qui se construit, qui a des envies, qui a soif de reconnaissance doit pouvoir être reconnue, agir, compter au sein du peuple français. Les membres du FSPMA accueillent dans leurs actions cette jeunesse mais lui permet également d’agir, de s’engager de conduire des projets citoyens. Cet engagement doit être soutenu.

- L’éducation populaire qui permet la formation tout au long de la vie afin de lutter contre toutes formes de déterminisme doit être favorisée soutenue. Elle est un enjeux d’avenir pour comprendre le monde.

Nos associations sont ouvertes et se réuniront dans les jours à venir pour permettre à tous leurs bénévoles d’échanger ensemble et de pas être seuls face à ce drame. Cela permettra de faire du collectif et d’être solidaire les uns envers les autres.

Pour le Bureau, Jean-Batiste CLERICO – Président.

Fonds de Solidarité et de Promotion du Mouvement Associatif. 67 La Canebière - 13001 Marseille. Tél. : 04 91 14 22 41 – Port. : 06 80 56 48 05.


Répondre à cet article