Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPolitiques publiques
Décentralisation/Citoyenneté et démocratie.
Lettre ouverte de Jean Claude Mairal. Président du CIDEFE
lundi 27 août 2012
publié par Madeleine Abassade , Marc Lacreuse

Bonjour,

Le 25 juillet je vous contactais par mail sur les démarches du gouvernement et du Sénat concernant des projets de réformes institutionnelles et territoriales. Comme je vous l’indiquais les discussions en cours et à venir ne devaient pas être seulement l’apanage des élus, mais de la société toute entière. Car c’est l’avenir des territoires et des populations qui sont en jeux. Je proposais des démarches communes en vue d’obtenir un débat national. Malgré les vacances un certain nombre d’entre vous m’avez répondu, montrant l’intérêt porté à mon propos.

Compte tenu des initiatives déjà existantes au plan national et local, des contacts pris en direction des ministères et des échanges que j’ai eu avec certains d’entre vous, chacun étant libre de sa démarche pourrait s’adresser au Premier Ministre (Hotel de Matignon, 57 rue de Varennes 75700 Paris, au Président du Sénat (15 rue de Vaugirard 75291 Paris Cedex 06), aux députés de votre circonscription et aux sénateurs de votre département et demander :

- que les organisations syndicales, associatives et tous les acteurs de la vie des territoires soient associés, aux côtés des élus,à tous les débats concernant les réformes institutionnelles et territoriales
- que soit organisé, au plan départemental, régional et national, un débat ouvert à tous, sur la décentralisation et la future organisation territoriale, et que les citoyens soient consultés.

Plus nous serons nombreux à exiger un tel débat, plus nous avons des chances de faire aboutir une véritable réforme institutionnelle et territoriale.

Merci par avance.

Recevez mes sentiments les plus cordiaux.

Jean Claude Mairal Ancien président du Conseil général de l’Allier.

Président du CIDEFE http://www.elunet.org

Appel "Oser la démocratie !"


Répondre à cet article