Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
ESPOIRS DE REVOLUTIONS
CONFERENCE DEBAT
samedi 11 janvier 2014
publié par Marc Lacreuse

A LA LIBRAIRIE RESISTANCES

Jeudi 16 janvier 2014 à 19h00

ESPOIR(S) DE REVOLUTION(S) Cycle de 4 conférences-débats sur l’héritage et l’actualité des luttes révolutionnaires organisés par la revue Révolution Permanente

DERNIERE SEANCE

1848,1871,1936,1968 LA FRANCE FACE A SES REVOLUTIONS MANQUEES ET MAINTENANT

Avec Emmanuel BAROT enseignant de philosophie à l’Université Toulouse Le Mirail

Révolution ? Idée passéiste, utopie bienheureuse ou même dangereuse : tel fut le refrain annoncé depuis la fin des poussées révolutionnaires des "années 1968" et la chute de l’URSS et de ses régimes staliniens.

Révolution ? Récemment scandée partout, dans toutes les manifestations contre ce système d’oppression capitaliste, scandée par les indignados en Espagne, scandée par les jeunes et les travailleurs en Grèce.mais surtout, scandée lors des printemps arabes.

Concernant la France, dont le gouvernement de gauche mène mieux que la droite une politique en faveur du patronat sous couvert de "dialogue social", la crise du capitalisme signifie aussi, sur fond d’absence de perspective politique révolutionnaire, le renforcement de l’extrême-droite.

Dans ce contexte, ce cycle de conférences-débats vise d’une part à renouer avec la politique révolutionnaire pour démasquer les fictions bourgeoises qui nous intoxiquent et mettre à jour la nature de classe de la société moderne, de son État, de son droit et de son idéologie qui servent à assurer et à camoufler l’exploitation et nous faire croire qu’"il n’y a pas d’alternative".

Mais aussi, en interrogeant les révolutions des deux derniers siècles, ces rencontres se proposent, par-delà la simple résistance face au rouleau compresseur capitaliste, de combattre pour un horizon radicalement autre qui contribuerait à ce qu’à nouveau, "l’espoir révolutionnaire s’empare de la masse entière du prolétariat" (Trotsky).

Il n’est écrit nulle part que nous devons payer la crise à la place des patrons, que nous sommes condamné-e-s à encaisser sans rien dire. La révolution, "partir à l’assaut du ciel", c’est encore possible. Et plus que jamais nécessaire !

LIBRAIRIE RESISTANCES : 4 Villa Compoint 75017 PARIS (Angle 40 rue Guy Môquet) Métro ligne 13 : Guy Môquet ou Brochant TEL. 01.42.28.89.52 - info@librairie-resistances.com - www.librairie-resistances.com


Répondre à cet article