Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPratiques artistiques
"Flic dans la tête". Les techniques introspectives du Théatre de l’Opprimé".
Stage de formation proposé par la Compagnie NAJE.
jeudi 12 juillet 2012
publié par Christian Maurel , Marc Lacreuse

la cie NAJE ouvre un stage de formation "Flic dans la tête" / Les techniques introspectives du théâtre de l’opprimé.

Dates : du 27 au 31 octobre 2012 de 9h30 à 13h et de 14h30 à 18h.

Durée : 35 heures

Lieu : Aubervilliers / La fabrique du mouvement, 5 rue de Valmy à Aubervilliers (rer B station La Courneuve Aubervilliers puis 5 mn à pied).

Note générale sur les techniques introspectives du théâtre de l’opprimé.

Le théâtre de l’opprimé, découvert par l’équipe d’Augusto Boal au Brésil puis apporté en France par Augusto dans les années 80 a pour objectif de restituer à chacun sa capacité créatrice, en lui redonnant le droit et la capacité d’utiliser l’art théâtral.

Le théâtre de l’opprimé, n’est pas n’importe quelle pratique théâtrale, c’est un théâtre avec tous les éléments qui sont disponibles dans cet art, mais c’est aussi une détermination politique :

- Comment, dans le champ même de son oppression, celui qui est opprimé peut-il construire une représentation du monde qui le remette en situation de sujet donc actif, et qui lui permette de préciser sa volonté, c’est à dire le projet d’action et les stratégies qui lui conviennent ?

- Le théâtre : pratique de création artistique incluant la présence de partenaires et d’un public permet (dans certaines conditions, qui constituent l’ensemble des techniques et des règles du théâtre de l’opprimé) à celui qui le souhaite de faire ce travail en étant directement dans la situation du collectif, qui est celle de tout un chacun !

- Le théâtre forum, le théâtre invisible, le théâtre image, élaborées au départ pour que l’oppression racontée par une ou plusieurs personnes, puisse être représenté non comme une fatalité, mais comme un rapport de forces, et ouvre vers une représentation et une construction collectives des moyens de luttes. Tout au long des années de pratique du théâtre de l’opprimé nous nous sommes interrogés avec Augusto sur l’intériorisation de l’oppression, et comment lutter contre.

Nous rencontrons directement des interdits, et des personnes qui ont autorité pour les faire respecter ; mais il y a beaucoup d’actions que nous nous interdisons sans qu’elles soient explicitement interdites, ou sans qu’il y ait quelqu’un pour faire respecter l’interdit.

L’exercice de la liberté de chacun suppose sa capacité à transgresser la loi, si cela lui est nécessaire, en connaissance de cause sur ce qu’il risque, et à dépasser les interdits socio-culturels si c’est son désir ou son besoin, là encore en appréciant justement les risques à leurs juste valeurs et non à leurs valeurs supposées, ou fantasmées.

Les techniques introspectives du théâtre de l’opprimé se situent exactement à cet endroit : là où une personne soupçonne qu’il y a en elle quelque chose qui brouille sa vision du monde et l’empêche de choisir entre les alternatives qui s’offrent à elle : du genre « je connais la solution mais elle m’est ‘interdite’ », ou « je connais plusieurs solutions mais je n’arrive pas à me positionner entre tous mes désirs contradictoires », et « je ne visualise pas ce que représente chaque possible en terme de choix de vie, de relation aux autres, et en choix d’avenir ! »

Les techniques introspectives sont un moyen pour mettre le groupe au service de la personne pour lui permettre de remettre du mouvement volontaire là ou elle se sent paralysée ou manipulée.

Objectifs de la formation :

Il s’agit d’initier aux méthodes introspectives du théâtre de l’Opprimé pour des personnes qui veulent les appréhender, les pratiquer dans l’objectif final de les utiliser.

- appréhender des jeux du théâtre de l’opprimé classique et pratiquer des jeux plus introspectifs qui sont partie intégrante de la méthode de théâtre et thérapie.

- Comprendre comment permettre à un groupe d’improviser des récits faits par les participants.

- Clarifier la problématique et les enjeux d’une histoire vécue et racontée par un stagiaire pour pouvoir choisir la technique adéquate.

- Appréhender 5 techniques en cinq jours, pour avoir l’éventail des techniques : l’arc en ciel du Désir, les flics dans la tête, l’’image analytique. l’image écran, le futur qu’on craint.

Tout au long du stage, chacun vivra les choses pour lui et nous analyserons les techniques utilisées en groupe, après les avoir pratiquées afin de compléter la formation pratique par les fondements théoriques de la méthode.

Coût de la formation.

350 euros si le candidat n’est pas pris en charge par la formation professionnelle, 600 euros si prise en charge par un employeur ou un centre de formation, (naje n’est pas assujettie à la TVA, les mentions HT et TTC ne s’appliquent donc pas) Prévoir vos frais de transport, hébergement et repas car le stage est en externat. (Possibilité de logement chez l’habitant)

Coordonnées pour contact et inscriptions :

Cie NAJE 16, rue des Coquelicots 92160 ANTONY N° de formation professionnelle ou n° d’existence : 11 92 09 76 392 SIRET : 412 376 477 000 11 Code APE : 9001Z Courriel : fabienne.brugel@orange.fr Tel : 06 82 03 60 83.

Programme jour par jour :

Attention, ce programme est donné à titre indicatif. Il risque d’être modifié dans son déroulement pour prendre en compte ce qui se joue au cours du stage pour les participants. La totalité des 5 techniques de l’après midi seront mises en œuvre de manière certaine. Par contre, les jeux introspectifs du matin peuvent être organisés d’une manière différente au cours de 5 journées et il est possible qu’un ou deux d’entre eux ne soient pas pratiqués faute du temps nécessaire.

1er jour :

- Première présentation de l’historique du Théâtre de l’Opprimé et de ses grands fondements théoriques (1/2h).

- Mise en œuvre et expérimentation des premiers jeux et exercices de la méthode pour la constitution du groupe puis mise en oeuvre d’un premier jeu introspectif : « prendre sa place »(1h30).

- Temps de présentation des objectifs du stage par les formateurs et tour de table des participants sur leurs demandes vis-à-vis du stage. Négociation des objectifs et de l’organisation du stage (1h).

Pause déjeuner.

- Présentation de la technique « l’image analytique », recueil de situations des participants volontaires pour travailler leur situation avec cette technique, choix par le groupe d’une des situations relatées (1/2h).

- Mise en place de la technique : « l’image analytique « (3H).

- Bilan de la journée et réponses aux questions des participants (1/2h)

2ème jour :

- Jeux de dynamisation (1/2h).

- Temps de parole des participants : retours d’hier (1/2h).

- Deuxième jeu introspectif : « les deux révélations de Ste Thérèse » et débriefing (1h).

- Troisième jeu introspectif : « le rêve d’enfant » (1h).

Pause repas.

- Présentation de la technique « l’image écran », recueil de situations des participants volontaires pour travailler leur situation avec cette technique, choix par le groupe d’une des situations relatées (1/2h).

- Mise en place de la technique : « l’image écran « (3H) Bilan de la journée et réponses aux questions des participants (1/2h)

3ème jour :

- Jeux de dynamisation (1/2h).

- Temps de parole des participants : retours d’hier (1/2h).

- Quatrième jeu introspectif : « le contraire de soi » et débriefing (1h).

- Cinquième jeu introspectif : « le chœur des prénoms » (1h).

Pause repas.

- Présentation de la technique « les flics dans la tête », recueil de situations des participants volontaires pour travailler leur situation avec cette technique, choix par le groupe d’une des situations relatées (1/2h).

- Mise en place de la technique : « les flics dans la tête« (3H).

- Bilan de la journée et réponses aux questions des participants (1/2h).

4ème jour :

- Jeux de dynamisation (1/2h).

- Temps de parole des participants : retours d’hier (1/2h).

- Sixième jeu introspectif : « l’auto-sculpture » et débriefing (1h).

- Septième jeu introspectif : « l’image de ma peur » et débriefing (1h).

Pause repas.

- Présentation de la technique « l’arc en ciel des désirs », recueil de situations des participants volontaires pour travailler leur situation avec cette technique, choix par le groupe d’une des situations relatées (1/2h).

- Mise en place de la technique : « l’arc en ciel des désirs« (3H).

- Bilan de la journée et réponses aux questions des participants (1/2h).

5ème jour :

- Temps de parole des participants : retours d’hier (1/2h).

- Mise en place du « parcours des rituels » et défriefing (2h).

- Présentation de la technique « le futur qu’on craint », recueil de situations des participants volontaires pour travailler leur situation avec cette technique, choix par le groupe d’une des situations relatées (1/2h).

Pause repas.

- Mise en place de la technique : « le futur qu’on craint« (3H).

- Bilan du stage(1h).


Répondre à cet article