Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
Technique :
edito
Themes :
Democratie
L’EDUCATION POPULAIRE EST DE SORTIE
AU RETOUR DU GRAND PARQUET
jeudi 20 décembre 2012
publié par Marc Lacreuse , Madeleine Abassade

OUVREZ VOS YEUX ET VOS OREILLES MADAME LA MINISTRE,

L’EDUCATION POPULAIRE EST DE SORTIE !

Combien étions-nous, rassemblés, ce mardi 18 décembre 2012, au Grand Parquet, à Paris, en plein quartier POPULAIRE, à l’invitation de la revue Cassandre/horschamp ?

Quand on aime, on ne compte pas.

Ce qui est vrai c’est que la salle était comble,

et le livre conçu par Cassandre/horschamp et l’éditeur Les Liens qui Libèrent ( quel beau programme ! ) : « ÉDUCATION POPULAIRE UNE UTOPIE D’AVENIR », bien présent : dans les têtes, les mains, les tables ... après que plus d’un millier ait été vendu en peu de temps en librairie ...

Depuis plusieurs mois cela bouge un peu partout de ce côté-là du monde de la non résignation : nouveaux collectifs, associations "historiques" renouvelant leurs ordres du jour et leurs agendas, appels pour des états généraux, des printemps de l’éduc pop, coopératives agissantes, réseaux gesticulants et poussant comme des champignons, etc...

Merci donc à Cassandre/horschamp d’être là, actif sur ces nouvelles lignes de résistance où il s’agit de ne plus subir, mais de s’émanciper des destins que la ploutocratie nous concocte dans ses officines occultes où les experts le disputent avec les boursicoteurs !

Et du débat il y en a eu !

Foisonnant, contradictoire, chaud, utopique, déterminé : nous ne voulons plus être dessaisis de notre inaliénable et irremplaçable dimension politique en la déléguant périodiquement lors d’élections entre lesquelles nous sommes renvoyés au silence et au consumérisme, alors que la Cité a besoin pour s’édifier, de l’action de chaque homme et de chaque femme, à égalité, en permanence.

Nous sommes porteurs d’intelligences collectives inemployées, détournées, non reconnues, malmenées. Partout.

Cela est devenu inacceptable.

Nous ne voulons plus l’accepter.

La démocratie a besoin de nouvelles audaces pour être la démocratie.

Et il y a plus d’intelligences civiques dans le peuple que dans tous les cabinets ministériels réunis.

C’est à leurs émergences que nous voulons travailler.

Vous êtes passée parmi nous durant quelques minutes, Madame la Ministre, et nous aurions pu nous en réjouir si vous vous étiez assise à nos côtés, pour écouter, voir, entendre ... et qui sait : comprendre ?

Franck LEPAGE a raison : ce pourrait être vous la VRAIE ministre de la Culture ! Celle qui reconnait cette ardeur populaire dans chacun, et pas que les jeunes ! Qui ouvrirait ces espaces de liberté de dire et agir pour en finir avec tous les dispositifs cloisonnant le champ social, celle qui prolongerait ( autrement, oui, mais prolongerait ... ) cette dynamique politique inédite qui avait présidé à l’Offre Publique de Réflexion de la Ministre BUFFET, et où il s’était agi de construire une Loi-Cadre pour l’éducation populaire à partir du travail des citoyens eux-mêmes, partout où ils étaient : quartiers, campagnes, usines, collèges et lycées ...

Imaginez : une loi élaborée par les citoyens eux-mêmes !

Nous savons que c’est cette dynamique politique qui a fait peur à la " gauche " de l’époque, celle-ci mettant en œuvre la queue de poisson politicienne dont elle est coutumière pour mettre fin à cette expérimentation politique grandeur nature ...

Qu’y a-t-il de plus culturel que de donner la parole au peuple ?

Nous ne sommes pas nostalgiques.

Nous sommes utopiques.

Vous savez : les utopies ... ces idées qui mettent et maintiennent les peuples debout.

Et pour l’heure, nous serons vigilants à ce qu’on ne nous en prive pas !

OUI POUR un printemps de l’Education Populaire !

OUI POUR des Etats Généraux de l’Education Populaire !

Marc Lacreuse

Education Populaire & Transformation Sociale.


Répondre à cet article