Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesVie associative
SOIREE FORMATION PROPOSEE PAR LE COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CITOYENNES ( CAC )
L’EVALUATION PARTICIPATIVE : UN OUTIL A EXPLORER ET A CONSTRUIRE
LUNDI 1er FEVRIER 2016
mercredi 23 décembre 2015
publié par Marc Lacreuse

SOIREE FORMATION PROPOSEE

PAR LE COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CITOYENNES

( CAC ) :

" UNE EVALUATION PARTICIPATIVE ,

UN OUTIL A EXPLORER ET CONSTRUIRE "

LUNDI 1er FEVRIER 2016 de 17H45 à 21H30

A la Fabrik coopérative 23 rue du Docteur Potain 75019 Paris - esc B - [métro Télégraphe ou Place des fêtes]

----------------------------

Cette formation sera assurée par Luc de LARMINAT d’Opale,

et animée par le Collectif des Associations Citoyennes

La circulaire Valls définit de façon distincte l’évaluation d’une politique publique et l’évaluation pour l’association, ou auto-évaluation, qui constitue un outil de gouvernance et de démocratie interne lui permettant d’améliorer son action.

« L’évaluation ne doit pas être confondue avec les contrôles qu’exerce l’administration sur les conditions de l’utilisation des deniers publics. Pour l’autorité publique, elle permet d’apprécier l’efficacité d’une politique publique par rapport à ses objectifs affichés et son efficience. Pour l’association, l’évaluation constitue un outil de gouvernance et de démocratie interne lui permettant d’améliorer son action. Il appartient à l’administration de définir, conjointement avec l’association partenaire, les critères et les modalités d’évaluation ainsi que les indicateurs quantitatifs et qualitatifs applicables en tenant compte de ces deux besoins.

Cette définition constitue une ouverture très importante. Mais si nous ne faisons rien, il est à craindre que la circulaire ne sera pas appliquée et que tout continue comme avant. Le CAC a donc le projet de fournir aux associations les éléments d’explication nécessaires pour qu’elles puissent développer la participation citoyenne dans la conduite de leur projet, et qu’elles soient mieux armées dans leurs discussions avec les administrations pour faire prévaloir une conception large de leur travail.

En quoi une conception de l’évaluation reposant sur le dialogue se différencie de la conception dominante de l’évaluation ?

Quelles sont les ouvertures apportées par la circulaire et par d’autres textes, et comment les utiliser ?

Comment évaluer un projet associatif tout au long de son déroulement ?

DEROULEMENT PROPOSE :

18h00-18h30

Tour de table de présentation

18h30-18h50

Conception de l’évaluation participative et différences avec l’évaluation habituellement imposée par les pouvoirs publics

18h50-19h15

Questions/réponses/débat

19h15-19h30

Pause

19h30-20h05

Décryptage du texte de la circulaire et possibilités d’utilisation des principales dispositions

20h05-20h30

Travail par petits groupes pour dégager les questions à creuser

20h30-21h00

Questions et débat à partir des échanges en groupes

21h00-21h30

Comment poursuivre et démultiplier cette première démarche au niveau des associations et des groupes locaux ? (quelles possibilités de formations locales ?)

Cette formation est gratuite pour les militants et les membres du Collectif. Son prix est de 50 € pour les salariés et les responsables d’associations non membres du Collectif. Si ce prix pose des difficultés, nous consulter, car celui-ci ne doit pas être un obstacle à la participation.

Pour vous inscrire, avant vendredi 29 jan 2016 et pour toute explication complémentaire, appelez Isabelle Boyer au 07 70 98 78 56


Répondre à cet article