Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPratiques artistiques
AUX METALLOS
L’HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS
THEATRE DEJANTE
dimanche 29 mars 2015
publié par Marc Lacreuse

L’HOMME QUI VALAIT 35 MILLIARDS

PAR LE COLLECTIF MENSUEL ET NICOLAS ANCION

(THEATRE DEJANTE)

AUX METALLOS DU 1ER AU 4 AVRIL 2015

-------------------------------------------------

Le collectif Mensuel adapte pour la scène le roman du liégeois Nicolas

Ancion : L’Homme qui valait 35 milliards dans une relecture percutante et

jubilatoire «  à la belge  ».

Trois comédiens-chanteurs, un groupe de rock et un film

racontent l’histoire de l’enlèvement de Lakshmi Mittal, patron du plus grand

groupe sidérurgique mondial, par une bande de pieds nickelés à Liège,

menée par un artiste en galère, non par vengeance mais en vue d’obtenir un

poste de prof aux Beaux-Arts… Avec l’aide de sa copine Marion et de son

pote Patrick, «  métallo  » fraichement licencié des hauts fourneaux d’Arcelor, il

va contraindre l’industriel à reproduire une série d’œuvres majeures afin

d’élever ce kidnapping au rang de performance artistique.

À l’heure où le pouvoir financier régit nos vies, ce théâtre s’élève contre le

fatalisme en confrontant directement l’un des plus illustres représentants de

l’économie mondialisée avec des hommes et des femmes qui pâtissent des

délocalisations, que ce soit à Liège ou ailleurs.

Dans la presse :

« Le jeu des comédiens (accompagnés sur scène par deux musiciens dont les interventions donnent son rythme à la pièce) laisse place à un jouissif second degré. Dans ce texte, tout le monde en prend pour son grade : les patrons, les banquiers.la presse, les politiques, mais aussi les artistes, les toxicomanes, les faux révoltés… Pas de manichéisme méchants / gentils, bourreaux / victimes : chacun est mis face à ses responsabilités. »

Adrienne Nizet, Le Soir

LES METALLOS . 94 RUE JEAN-PIERRE TIMBAUD . 75011 PARIS .


Répondre à cet article