Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMouvements sociaux
ON ARRETE TOUTES , newsletter n°1
" LES FEMMES , GRANDES PERDANTES DE LA "REFORME" MACRON "
GREVE FEMINISTE
vendredi 3 janvier 2020
publié par Marc Lacreuse

ON ARRETE TOUTES

newsletter n° 1

GREVE FEMINISTE

" LES FEMMES GRANDES PERDANTES DE LA "REFORME" MACRON "

-------------------------------------------------

Bonne année à toutes.

2020 commence en pleine mobilisation contre la « réforme » des retraites de Macron.

Comme toutes les réformes précédentes concernant le travail, l’assurance chômage et la protection sociale, cette réforme touchera fortement les

femmes. En effet, celle ci va amplifier les inégalités déjà existantes entre les femmes et les hommes dans le monde professionnel.

Les lois concernant l’égalité salariale entre les femmes et les hommes ne sont, notamment, pas appliquées.

Les femmes , les grandes perdantes de la “réforme” de Macron

La retraite à points est une réforme de régression sociale, ouvrant la porte à la capitalisation aux fonds de pensions et qui tourne le dos à la

solidarité intergénérationnelle. Elle va prendre en compte la totalité de la carrière au lieu des 25 meilleures années dans le privé et les 6 derniers

mois dans la fonction publique. De ce fait les mauvaises années seront comptabilisées : celles où nous nous sommes arrêtées de travailler pour

élever les enfants en bas âge, celles à temps partiel, au chômage, celles avec un salaire très bas. La chute des pensions sera donc mécanique.

L’âge pivot aura comme conséquence un report pour toutes et tous de l’âge de la retraite à temps plein.

Le gouvernement affirme : “ ¼ des aides soignantes pourront avoir un départ anticipé au titre de la pénibilité ( et partir à 62 ans sans décote)”

alors que 100% des aides-soignantes peuvent partir à 57 ans !

Sur les droits dits « familiaux », les mères de 3 enfants seront perdantes par rapport à la situation actuelle.

L’attaque porte aussi sur les pensions de réversion dont les bénéficiaires sont à 90% des femmes. Ces pensions ne seront plus versées qu’à 62 ans

alors qu’elles le sont à 55 ans maintenant. En outre, le droit à la réversion disparaît pour les personnes divorcées ou remariées.

C’est pour toutes ces raisons que les féministes sont présentes dans les manifestations contre la réforme des retraite.

La meilleure façon de préparer la grève féministe du 8 mars prochain, c’est de faire reculer ce gouvernement sur sa « réforme » de régression sociale !

Nous manifesterons à nouveau le 9 janvier prochain.

A Paris, nous diffusons un tract que nous vous joignons.

Qu’est ce qu’une grève féministe ?

Celle ci a commencé en Pologne en 2016 pour lutter contre une loi encore plus restrictive sur l’avortement. Les Argentines ont emboîté le pas en

2017 contre les violences et ont lancé un mot d’ordre de grève international pour le 8 mars, tout comme les Espagnoles qui depuis 2 ans ont

rassemblé plus de 5 millions de femmes dans les rues. Le mot d’ordre a été repris notamment en Italie, Belgique et en Suisse qui a fait très

massivement grève le 14 juin dernier, jour anniversaire de l’introduction de l’égalité femmes/hommes dans la constitution.

La grève féministe est faite pour montrer que si les femmes s’arrêtent, tout s’arrête. Partout. Dans le travail rémunéré mais aussi le travail

domestique, l’éducation des enfants, le soin apporté aux plus jeunes comme aux plus âgé.e.s, les études, la consommation, etc.

C’est évidemment pour cela que nous nous appelons « On arrête toutes ».

Montrons le rôle fondamental des femmes dans la société .

Le 8 mars est la journée internationale de lutte pour les droits des femmes.

En France réussissons toutes ensemble la grève féministe le 8 mars 2020

---------------------

Comment joindre « On Arrête Toutes » ?

Par mail : onarretetoutes@gmail.com

Sur facebook : https://www.facebook.com/OnArreteToutes/

Sur tweeter : @OToutes

Sur instagram : onarretetoutes

Sur le site : onarretetoutes.org

----------


Répondre à cet article