Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesEducation Populaire & Palestine
LE THEATRE CONTRE LES ZONES DE TIRS
LES PETITS GAGNE-PAIN
C’EST AU SUD D’HEBRON
mercredi 3 décembre 2014
publié par Marc Lacreuse

Little Bread Winners / Kids 4 Kids

Les jeunes Palestiniens du sud d’Hébron tentent de survivre en ​travaillant dans une décharge​

Aidons-les à s’exprimer grâce au théâtre

Le projet théâtral "Les Petits Gagne-Pain" s’inscrit dans le programme "Kids for Kids" du Yes Theatre de Hébron, venu récemment en tournée en France avec l’appui des Amis d’Al Rowwad.

Ce projet est destiné aux jeunes Palestiniens des communautés de Masafer-Yatta, le quartier de Yatta, dans les collines du sud d’Hébron, désigné comme « zone de tirs ».

Cette zone Masafer-Yatta abrite approximativement 1 300 personnes de 19 communautés. Les résidents ne sont pas autorisés à construire des maisons ou d’autres structures permanentes, et ne peuvent mettre en place de système de distribution d’eau ou d’électricité.

Les habitants y sont particulièrement pauvres et démunis et de nombreux jeunes sont contraints de travailler à la décharge où ils trient et ramassent les ordures pour « gagner leur pain » et contribuer aux revenus familiaux.

Avec son action "Kids for kids" le Yes Theatre a pour objectif de participer à la formation d’une nouvelle génération de jeunes Palestiniens et Palestiniennes conscients de l’importance de l’art du théâtre et de ses effets positifs sur l’individu et la société. Les participants, âgés de 12 à 18 ans, choisissent ensemble les thèmes de la pièce. Le travail collectif de création d’un spectacle est partagé lors d’une représentation avec leurs amis, leurs enseignants et leurs familles.

Pour que cette action puisse voir le jour, le Yes Theatre présente ce projet (texte, vidéo et budget) et ​ sollicite votre participation financière http://www.kisskissbankbank.com/fr/...

Rappelons que 18% de la Cisjordanie ont été désignés comme zone militaire fermée pour des exercices d’entrainement militaires ou “zones de tirs”. Au sud d’Hébron, environ 30 000 hectares sont désignés “zones de tirs 918” ; les résidents de ces zones sont sous la menace constante de déplacements forcés et se voient systématiquement refuser l’accès à leurs terres agricoles.

Merci de participer à la diffusion de cette information Pour les Amis d’Al Rowwad Nathalie Simus


Répondre à cet article