Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesVie associative
LETTRE D’INFORMATION DU RESEAU "RECIT"
jeudi 10 janvier 2013
publié par Marc Lacreuse

Lettre d’information de RECIT à l’usage des adhérents et sympathisants

Tout maigre, le Pélican engrange de la nourriture dans son bec généreux pour la restituer à ses petits....

Cette lettre mensuelle apporte quelques informations sur des thèmes qui ne sont pas traités dans les médias, ou qui s’y trouvent noyés. Un lien permet d’accéder à la source de l’information et de la consulter dans son intégralité.

Lettre d’information de RECIT à l’usage des adhérents et sympathisants

Tout maigre, le Pélican engrange de la nourriture dans son bec généreux pour la restituer à ses petits....

Cette lettre mensuelle apporte quelques informations sur des thèmes qui ne sont pas traités dans les médias, ou qui s’y trouvent noyés. Un lien permet d’accéder à la source de l’information et de la consulter dans son intégralité.

Comprendre

L’offensive contre les droits sociaux menée à l’échelle européenne

Cet article est le 3ème d’une série publiée par Eric Toussaint sur le thème « Banques – Peuples : les dessous d’un match truqué ! » sur Global Research. Cette série aborde de façon précise et argumentée les questions relatives à la gestion de la crise par l’Union Européenne et aux politiques d’austérité. Elle constitue un bon complément à notre fascicule sur la crise, publié en janvier 2012. http://tinyurl.com/bc9s2ky

USA : bénéfices records, salaires au plus bas, dette abyssale.

Pierre Larrouturou propose à notre réflexion vers de bien belles courbes issues des données du BEA (Bureau of Economic Analysis) http://tinyurl.com/cpjv5u3. Alléluia ! Les « corporate profits » (bénéfices des sociétés après impôt) battent tous leurs records. Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la part des salaires bat elle aussi tous ses records historiques… vers le bas. Vers la grande dépression ? http://tinyurl.com/b8kro9q

Une réforme bancaire inefficace faute de courage politique

Le gouvernement a adopté le 19 décembre un projet de loi bancaire supposé « remédier à certaines carences du dispositif de régulation du secteur financier », identifiées lors de la crise financière de 2007-2008. Contrairement à l’objectif annoncé, cette loi n’apportera « qu’un ajustement à la marge » comme l’écrit Finance Watch, succombant à la pression des lobbys bancaires. Le projet de loi permettra aux banques de continuer à fonctionner comme avant la crise. Produits dérivés, paradis fiscaux, etc…continuent de générer des profits privés et d’énormes risques collectifs http://www.france.attac.org/article....

Pour une véritable séparation des activités des banques d’affaires (spéculatives) et des banques de dépôt Signez l’appel ! http://www.monadversairecestlafinan...

L’exploitation des gaz de schistes à travers le monde

Novethic publie un intéressant dossier qui fait le point sur l’exploitation de gaz de schiste et sur les réserves dans le monde. Il montre que les initiatives, mais aussi les résistances se multiplient. Aujourd’hui, seuls les États-Unis se sont engouffrés dans une exploitation à grande échelle, mais le Vermont est le premier État à interdire la fracturation hydraulique. http://tinyurl.com/bx7wqrc

Comment l’Europe transforme l’eau du robinet en marchandise en toute discrétion

La Commission a commencé à imposer la privatisation de l’eau aux pays touchés par la crise et qui ont bénéficié de plans d’urgence, comme la Grèce et le Portugal par exemple. En Grèce, les grands aqueducs d’Athènes et de Thessalonique ont été vendus. Pour le consommateur, la privatisation a des conséquences importantes. Or, une étude menée par l’Université de Barcelone en 2010 indique que la privatisation de l’eau ne favorise pas la baisse des prix, et que dans certains cas, la qualité de l’eau s’est dégradée, parce que les entreprises privées ont pour objectif premier de réaliser des bénéfices.Voir http://www.express.be/business/fr/e...

Résister à l’inacceptable

Étrangers malades : pas d’alternance pour les expulsions !

Alors que le réseau Éducation Sans Frontières s’indigne du traitement réservé aux sans papiers dans le département du Nord (Voir l’article « Jour de gloire à l’Élysée » : http://www.educationsansfrontieres....), les organisations de l’Observatoire du Droit à la Santé des Étrangers (ODSE) constatent avec stupéfaction la poursuite des placements en rétention, des tentatives d’embarquement et d’expulsions d’étrangers gravement malades, notamment des personnes infectées par le VIH et le virus de l’hépatite. http://www.seronet.info/

Devinette : quelle petite association culturelle va mobiliser 386 Millions d’€ pour son projet ?

Jean Michel Lucas nous propose de commencer l’année avec une devinette sur l’argent qui manque pour la culture. « Quelle association culturelle va réussir à mobiliser 386,5 millions pour son projet ? » « Selon le Sénat, rapport d’octobre 2012, outre le dérapage du calendrier, le chantier n’a pas non plus échappé à une « dérive » de ses coûts : initialement estimé à environ 170 millions d’euros par l’association de préfiguration en 2006, le coût initial du projet a été réévalué à 336,5 millions d’euros en 2011....Ce montant risque d’être, à nouveau, dépassé. Le ministère de la culture a en effet signalé des surcoûts de l’ordre de 50 millions d’euros (portant ainsi le montant global du projet à 386,5 millions d’euros) en raison notamment de la hausse du prix des matières premières et des contraintes supplémentaires de mise aux normes de sécurité. Pourquoi pleurez vous parce que l’argent public manque et les procédures sont trop complexes ? Faites comme cette association un bon projet, et vous pourrez même dépasser la mesure. Pour connaître la réponse, vous pouvez consulter http://www.senat.fr/rap/r12-055/r12...

Depardieu, Afflelou : ces exilés fiscaux qui font fortune grâce à l’argent du contribuable

Gérard Depardieu fuit en Belgique. Alain Afflelou s’envole pour Londres. Bastamag montre comment les deux hommes ont bâti leur carrière et leur fortune en grande partie grâce aux subsides des contribuables et aux cotisations sociales. En écho à leur exil fiscal, la patronne des patrons Laurence Parisot évoque un « relent de guerre civile » et dénonce « un retour à 1789 ». Et si, justement, nous revenions à l’esprit de la Révolution ? l’article montre que l’impôt , qui est dû par chacun « à la mesure de ses capacités contributives » n’est plus progressif pour les hauts revenus. A quand le retoutr de l’égalité ? http://www.bastamag.net/article2860.html

L’École handicapée ou l’impuissance publique à faire œuvre humaine

La loi de février 2005 dispose que tout enfant atteint d’une déficience physique a droit, dans la mesure du possible, à une intégration au sein d’une école non spécialisée. Toute l’ambiguïté de cette disposition légale réside dans l’évaluation à géométrie variable de « la mesure du possible ». Les enseignants sont supposés accueillir ces élèves sans n’avoir jamais été sensibilisés à la question du handicap. Les élèves atteints d’un handicap se voient reconnaître sur le papier le droit à l’accompagnement d’un auxiliaire de vie scolaire (AVS). Ces auxiliaires sont en nombre trop limité, ne reçoivent aucune formation spécifique, sont soumis à des contrats de travail précaires ne pouvant excéder six ans. Cette activité n’est pas reconnue, rémunérée au SMIC et s’apparente souvent à un bricolage improvisé. Lire l’article de Yann Fiévet http://blogs.attac.org/commission-e...

Compstat : quand la police parisienne s’inspire des Etats-Unis

À la préfecture de police de Paris, la politique du chiffre a un nom : Compstat. C’est un outil statistique qui permet d’évaluer et de mettre en concurrence les commissaires, arrondissement par arrondissement, secteur par secteur. Compstat (pour « COMPuterized STATistics ») a été importé des États-Unis en 2001 par le préfet de police Jean Paul Proust, ancien directeur de cabinet du ministre de l’intérieur Jean-Pierre Chevènement.

http://www.mediapart.fr/journal/int... Construire

Ces villes qui expérimentant la gratuité

Les expériences de gratuité se multiplient dans les services publics locaux. Transports en commun totalement gratuits à Aubagne ou Châteauroux, premiers litres d’eau gratuits dans des communes de l’Essonne ou des Bouches-du Rhône... A qui profite cette gratuité ? Comment est-elle financée ? Implique-t-elle une baisse de la qualité du service ? Incarne-t-elle une alternative face au dogme de la « consommation marchande » ?

Voir la suite http://www.bastamag.net/article2809.html

DIRE et AGIR, pour le changement en psychiatrie

Le collectif des 39 contre la nuit sécuritaire a décidé, après quelque mois d’observation rigoureuse, de mobiliser à nouveau les soignants en psychiatrie, les patients, les familles. « Tout le combat qui a été le nôtre depuis 4 ans doit se poursuivre pour que l’idéologie sécuritaire se tarisse, pour que les réductionnismes de tous bords ne prennent pas le devant de la scène quotidienne et médiatique, pour que les soins psychiques puissent trouver l’espace indispensable à une pratique digne de ce nom, pour qu’un véritable changement puisse s’opérer ». Il a pris l’initiative de lancer une pétition nationale. Pour signer http://www.collectifpsychiatrie.fr/...

12 janvier : grande rencontre nationale du Collectif pour l’annulation de la dette Pour affirmer la résistance et les alternatives à cette vaste offensive néolibérale en cours en France et en Europe, il nous semble plus que jamais utile et nécessaire de disposer en France d’un espace favorisant la convergence des mouvements sociaux, en coopération et dialogue avec les forces politiques. Pour débattre de ce projet et de la suite à donner aux actions des collectifs d’audit citoyen, le collectif organise une grande journée d’échanges et de débats, samedi 12 janvier 2013 à la salle Hénaff de la bourse du travail (Paris). http://www.audit-citoyen.org/?p=3282

Des expériences porteuses d’alternatives

Quand hackers et agriculteurs s’allient pour l’autonomie énergétique

Les « hackerspaces », espaces conviviaux de création d’outils technologiques, essaiment en milieu rural. Entretien avec Philippe Langlois, à l’origine du premier hackerspace français. « Ils désenclavent des territoires frappés d’exclusion numérique. Ils développent des réseaux Internet autonomes en zone de montagne, installent des panneaux solaires organiques, ou permettent à des web-radios locales d’émerger ». http://www.bastamag.net/article2844.html

Des maisons de semences paysannes pour se libérer de l’agrobusiness

C’est un mouvement mondial : du Brésil à la Grèce, en passant par le Périgord, des maisons et des banques coopératives de semences se multiplient. L’objectif : libérer les agriculteurs des droits de propriété imposés par l’industrie semencière, ne dépendre ni des OGM ni des pesticides, et cultiver la biodiversité. Plus de 300 paysans de quinze pays sont venus témoigner en France de leurs expériences collectives en faveur de la souveraineté alimentaire. http://tinyurl.com/am7qhna

Seedbomb, le tableau de chasse de la nature en ville

L’Ange du 12/12/12 s’appelle Rebecca Armstrong : elle a 35 ans aujourd’hui et vient d’inaugurer, à 12 h 12 pétantes, un site Internet dont l’ambition est de faciliter la mise en réseau des initiatives et des acteurs qui reverdissent nos cités.

De quoi référencer et fédérer l’ensemble des initiatives qui souhaitent remettre la nature en ville, des actions de guérilla jardinière aux graffitis végétaux, en passant par les incroyables comestibles, les fermes urbaines et les ruches. http://tinyurl.com/d2543oa

Rencontrer, se former, s’éduquer

Réunion/débat avec l’ambassadeur d’Islande le mardi 22 janvier

L’Association pour une Constituante organise une réunion/débat avec Mme l’ambassadeur d’Islande mardi 22 janvier 2013 de 17h 45 à 20h. Elle se tiendra à Paris (5ème), à l’École Normale Supérieure, salle Dussane (entrée à l’angle de la rue d’Ulm et de la rue Érasme). Elle permettra de dialoguer sur les questions qui ont marqué la vie publique en Islande depuis quelques années, en particulier l’élection d’une Assemblée Constituante. Le nombre de places étant limité, André Bellon pour participer : andre.bellon@wanadoo.fr

XIèmes rencontres de l’écologie au quotidien du 25 janvier au 4 février à Die

Les rencontres de l’écologie au quotidien constituent toujours un événement. Elle se situe au coeur de la Biovallée, démarche remarquable la mise en application d’un développement durable à l’échelle de 4 communautés de communes. Pendant 11 jours, du 25 Janvier au 04 févier 2013 :« Les Utopies en Marche.. » proposent aux participants 93 rendez vous citoyens, en défendant et valorisant des valeurs telles que l’entraide, la coopération et la solidarité, pour ensemble construire et ’’vivre l’utopie’’, pour voir le programme et s’inscrire http://www.ecologieauquotidien.fr

5èmes Rencontres "Pour l’école maternelle", le 2 février 2013

Le GFEN propose les 5e rencontres « Pour que la maternelle fasse école », qui ont lieu dans un contexte politique nouveau. L’école maternelle est une priorité si l’on veut agir sur la ségrégation scolaire et faire avancer une véritable démocratisation de l’école. Les changements ne se feront pas sans l’apport des professionnels, organisations, familles. Transformer l’école maternelle est un beau projet, nécessaire. Il y faut de l’audace et de la réflexion. A nous, individuellement et collectivement d’en faire preuve. Samedi 2 février 2013, Bourse du travail, 3 rue du Château d’Eau, 75010 Paris (Mo République).http://www.gfen.asso.fr/fr/inscript...

Livres, sites et documents

L’observateur des inégalités, un outil indispensable

L’Observateur des inégalités, revue net de l’observatoire des inégalités, constitue un outil indispensable pour qui travaille à l’égalité et à la lutte contre les discriminations. Dans le n°104 de janvier 2013, on pourra se documenter sur », « Comment évoluent les très hauts revenus en France », ou encore « L’évolution des inégalités de revenus en France » , « Les revenus démesurés des grands patrons et des cadres dirigeants . Voir http://www.inegalites.fr/

Notre-Dame-des-Landes : Les pistes de la géographie

Rien de mieux que quelques bonnes cartes pour y voir clair dans les enjeux géopolitiques du projet d’aéroport de Nantes/Notre-Dame-des-Landes. Un dossier original et instructif réalisé par Nicolas de La Casinière, Gilles Luneau, et Hugues Piolet. http://www.globalmagazine.info/arti...

Hold-up sur l’alimentation

Hold-up sur l’alimentation est un recueil d’articles produits par GRAIN ces dernières années. Il montre la part qu’a l’industrie agro-alimentaire dans la crise climatique et comment l’accaparement des terres est promu par l’industrie financière et s’enrichit de la misère des habitants spoliés. Il explique aussi en quoi la lutte pour la souveraineté alimentaire remet en question ces tendances et présente les alternatives possibles.. Co-édition CETIM et GRAIN, 176 pages décembre 2012. http://tinyurl.com/aypvw3d

Dette publique : dessin animé venu de Belgique

Un super petit dessin animé venu de Belgique, extrêmement didactique, explique les incohérences du discours officiel sur le poids de la dette publique Il est diffusé par deux syndicats, en association avec le Comité pour l’annulation de la dette du Tiers-Monde (CADTM) et le Centre d’éducation populaire André Genot (CEPAG), qui lancent une campagne réclamant un audit de la dette publique de la Belgique. La FGTB veut, à l’instar d’autres organisations en Europe, sensibiliser le public au problème, connaître la nature de la dette publique, "se réapproprier le débat" et "savoir si c’est vraiment à nous de payer l’addition". :http://cadtm.org/A-qui-profite-la-d...

Et pour finir, un petit slam, où Cyrano interpelle Gérard

Pour finir, nous proposons dix minutes de slam sur des images empruntées à Cyrano de Bergerac qui montrent l’indignation de jeunes citoyens ordinaires par rapport à l’évasion fiscale façon Depardieu. http://www.youtube.com/watch?v=Sv7M...

Le Pélican, ce sont 10 000 lecteurs chaque mois par le jeu des retransmissions.

Vous aimez ? Alors, n’hésitez pas à rediffuser !

Pour vous abonner au Pélican, participer à RECIT, adhérer, en savoir plus, participer aux actions, le site vous attend www.recit.net. Ou appeler Erika (06) 59 26 71 35


Répondre à cet article