Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesÉcologie - Cadre de vie
La traversée du Lac Baïkal (Sibérie)
Expéditon d’un trio. Par Yoran Chabel
lundi 9 janvier 2017
publié par Madeleine Abassade

Manuel Chevrollier, Yoran Chabel et Romain Balloy, se sont donnés trois semaines pour traverser le Lac BAIKAL gelé, vaste étendue quasi mythique de Sibérie, en ne laissant pour traces que celles de leurs patins à glace. C’est pour eux un enjeu écologique, une autre façon d’approcher la Russie par delà les clichés, et d’entrer en relation avec la Nature sur la plus vaste réserve d’eau potable de la planète Terre.

Pour notre site, Yoran Chabel a accepté de nous présenter l’organisation et les objectifs de la future expédition de leur trio.

« J’organise, avec mes deux coéquipiers, la traversée du lac Baïkal, du 23 Février au 15 Mars 2017 en Russie.

L’objectif est de parcourir les 650 kilomètres de glace du plus grand réservoir d’eau douce au monde. Sensibles à la fragilité de cette région nous nous efforcerons de ne laisser derrière nous aucune trace de notre passage si ce n’est nos photos et nos traces de patins.

L’expédition se fera donc en autonomie complète pendant trois semaines au moyen de patins à glace, crampons, ski, pulkas et tente-bivouac. Cette traversée nous fera parcourir différentes qualités de neige et de glace nous forçant à nous adapter. Nous serons également confrontés à des vents parfois violents et surtout à des températures pouvant descendre jusqu’à -30°c. Cet enfer de glace sera notre terrain de jeu et il s’agira autant de survivre que de se faire plaisir.

A notre retour, nous souhaitons rendre compte de la beauté de ces paysages, mais surtout du caractère éphémère de ce milieu naturel et le partager avec le plus grand nombre. Pour cela, nous diffuserons notre récit de voyage sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram et Tumblr).

Notre but est de sensibiliser notre génération ainsi que les suivantes à la richesse de notre monde. Nous voulons rendre compte à quel point nous sommes privilégiés de pouvoir encore en profiter. Avec l’accélération du réchauffement climatique, une telle expédition sera t-elle encore possible dans dix ou vingt ans ? »

Yoran Chabel. Paris, 8 janvier 2017

-  Pour lire le document complet qui présente leurs objectifs et l’organisation de leur expédition ON THE ICE : https://drive.google.com/file/d/0B_...


Répondre à cet article