Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesMouvements sociaux
La solidarité envers les migrants.
Le Cercle de silence d’Aix-en-Provence.
Philippe Chouard.
mercredi 6 mai 2015
publié par Christian Maurel

Cercle de silence de samedi 9 mai 2015.

Chers amis,

Sylvie Kauffmann faisait dans le Monde daté du 25 avril dernier le parallèle entre l’élan de solidarité observé en France il y a 36 ans pour les "boat people" du Vietnam et du Cambodge - sous l’impulsion des intellectuels, Sartre et Aron en tête, des ONG de l’époque, des autorités religieuses, dont l’archevêque de Marseille, et de nombreux maires de petites ou grandes communes - et la frilosité actuelle, pour ne pas dire l’indifférence, de cette même France face au drame d’une ampleur comparable qui se produit en Méditerranée à quelques centaines de kilomètres de nos côtes et non plus dans le lointain golfe du Siam.

Il faut croire que les esprits ont été lentement contaminés par la répétition des discours anti migratoires et par la mise en place d’une réglementation de plus en plus dure pour ceux qui pénètrent sur le sol européen, tellement dure qu’elle fabrique d’innombrables sans-papiers qualifiés de clandestins, assimilés dès lors, par un insidieux glissement sémantique, à des délinquants, puis traités comme tels avec les mises en rétention, assignations à résidence et expulsions qu’ils subissent.

Ce processus de stigmatisation que les plus hautes autorités de l’État ont utilisé ou qu’elles n’ont pas dénoncé a fortement contribué à faire perdre ce sens de la solidarité qui s’était si bien exprimé en 1979.

Réaffirmons, avec Médecins du Monde, que la migration est un droit humain. Et appelons avec eux à changer de paradigme ; à cesser de la voir comme une agression ; à la vivre comme ce qu’elle est en réalité, c’est-à-dire une opportunité.

Retrouvons-nous en nombre samedi prochain 9 mai 2015 au cercle de silence qui se tiendra comme d’habitude à Aix-en-Provence aux Allées Provençales, de 11h30 à midi.

Pour le groupe de coordination du cercle de silence d’Aix-en-Provence.

Philippe Chouard.


Répondre à cet article