Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesEducation Populaire & Palestine
RENCONTRE A L’INSTITUT DU MONDE ARABE :
OU EN EST LA PALESTINE AUJOURD’HUI ?
19 décembre 2019 . 19h . Paris 5e .
vendredi 13 décembre 2019
publié par Marc Lacreuse

A L’INSTITUT DU MONDE ARABE

RENCONTRES & DEBATS

" OU EN EST LA PALESTINE AUJOURD’HUI ? 3

19 Décembre 2019

Jeudi : 19h00

-----------------------------------------

(Entrée libre dans la limite des places disponibles)

Organisés par l’Institut du monde arabe en partenariat avec l’iReMMO, l’AFP et le Collège de France, des Rendez-Vous de l’actualité incontournables pour décrypter l’actualité. La séance du 19 décembre 2019, réunira autour de Pierre Haski, l’ancienne diplomate Leïla Shahid, le président de l’iReMMO Jean-Paul Chagnollaud et la juriste et professeure émérite des universités Monique Chemillier-Gendreau.

----------

Des affrontements entre des militants du Jihad islamique palestinien (JIP) et les forces israéliennes déstabilisent la région depuis le 12 novembre dernier. Ces échauffourées mettent fin à une courte période d’apaisement, subséquente à la trêve négociée entre le Hamas et l’Etat hébreu. Peu après, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, annonçait l’intention de Washington de ne plus considérer comme illégales les colonies israéliennes en vertu du droit international.

S’ensuit une vague de manifestations sur le territoire palestinien, réclamant la fin de l’occupation et du blocus de la bande de Gaza. A ce jour, plusieurs dizaines de civils palestiniens ont perdu la vie depuis le début des bombardements israéliens le mois dernier.

Que signifient donc l’annonce des autorités américaines et la reprise des affrontements israélo-palestiniens pour le futur de la Palestine ?

Animé par :

Pierre Haski, journaliste, chroniqueur Géopolitique sur France Inter et L’Obs, Co-fondateur de Rue89 et Président de Reporters sans Frontières (RSF)

Intervenants :

-Leïla Shahid, ancienne diplomate palestinienne

Leïla Shahid a fait des études de sociologie et d’anthropologie à l’Université américaine de Beyrouth (AUB), un des foyers historiques de la contestation politique palestinienne. Parallèlement, elle s’engage auprès de Yasser Arafat. En 1976, elle devient Présidente des étudiants palestiniens de France. Elle participe au lancement de la Revue d’études palestiniennes, qui sera publiée jusqu’en 2008. Première femme à être nommée par Yasser Arafat représentante de l’Organisation de Libération de la Palestine (OLP) en Irlande en 1989, elle devient par la suite représentante de l’OLP auprès des Pays-Bas en 1990, avant d’être désignée Déléguée générale de Palestine en France, de 1993 à 2005 et à l’UNESCO de 1993 à 1996. De 2005 à 2015, elle est l’Ambassadeur de la Palestine auprès de l’Union européenne, de la Belgique et du Luxembourg. En 2016, elle est élue Présidente de la Société des Amis de l’Institut du monde arabe.

-Jean-Paul Chagnollaud, professeur émérite des Universités et président de l’iReMMO

Il a été doyen des UFR de droit des Universités de Nancy et de Cergy. Il est directeur de la revue internationale Confluences-Méditerranée. Il a publié notamment Israël-Palestine, la défaite du vainqueur (Actes Sud, 2017) et, avec Pierre Blanc, Violence et politique au Moyen-Orient (Presses de Sciences Po, 2014), Atlas des Palestiniens (Autrement, 2011, rééditions 2014 et 2017), Atlas du Moyen-Orient (Autrement, 2016, réédition 2019) et L’invention tragique du Moyen-Orient (Autrement, 2017).

-Monique Chemillier-Gendreau, professeure émérite de droit public et de sciences politiques

Monique Chemillier-Gendreau est juriste et professeure émérite de droit public et de sciences politiques à l’Université Paris-Diderot. Elle pratique le droit auprès des juridictions internationales et plaide notamment devant la Cour internationale de justice de l’ONU à La Haye. Elle a également été membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine initié par Leïla Shahid. En 2009, elle signe la pétition de l’association « France-Palestine » condamnant Israël pour la violence de l’opération plomb durci à l’encontre de la population civile en janvier 2009. Elle est l’auteure de nombreux ouvrages dont De la guerre à la communauté universelle : entre droit et politique (Fayard, 2013) et de Régression de la démocratie et déchaînement de la violence : conversation avec Régis Meyran (Textuel, 2019)

--------------------

INSTITUT DU MONDE ARABE

1 , rue des FOSSES SAINT-BERNARD

75005 PARIS

------------


Répondre à cet article