Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
L’INSTITUT DU TOUT-MONDE créé par E.GLISSANT PROPOSE DEUX CONFERENCES
PENSER LA CARAÏBE , PENSER LE MONDE
avec le professeur Roger TOUMSON . LUNDI 18 AVRIL 2016 . PARIS
samedi 16 avril 2016
publié par Marc Lacreuse

L’INSTITUT DU TOUT - MONDE ( créé par Edouard GLISSANT )

PROPOSE

DEUX CONFERENCES DU PROFESSEUR ROGER TOUMSON

Lundi 18 avril 2016, 19h, Paris, Maison de l’Amérique latine 217 Bd St Germain PARIS 7ème ___________________________________ ___________________________________

DOUBLE SÉANCE : CYCLES "PENSER LA CARAÏBE,

PENSER LE MONDE" ET "LE CHANT DU MONDE"

C’est à une rencontre exceptionnelle à plus d’un titre que vous convie l’Institut du Tout-Monde lundi 18 avril à 19h (Maison de l’Amérique latine). Le Professeur Roger Toumson assurera une "double séance", des Cycles "Penser la Caraïbe, penser le monde" (partenariat de l’ITM avec le groupe de recherche MCTM et la FMSH) et "Le Chant du monde".

Éminent spécialiste des littératures caribéennes, Roger Toumson occupe une place à part dans le monde universitaire antillais. Biographe et précurseur d’un commentaire éclairé de l’œuvre d’Aimé Césaire (on se souvient de son Aimé Césaire, le Nègre inconsolé), il est aussi celui qui, professeur émérite de l’Université Antilles-Guyane, a toujours su concilier une acuité de la littérature antillaise à une inscription fondamentale de son intelligibilité dans l’esthétique littéraire et la culture caribéennes. Alliant philologie, anthropologie et philosophie, c’est par une approche plurielle que Toumson n’a cessé au gré des années, d’explorer cette identité caribéenne et ses problématiques fondées sur la disparité, le multilinguisme et le binôme racines-ouverture. Une exploration à laquelle il importe d’ajouter l’esthétique, puisqu’il est l’auteur d’une anthologie de la peinture guadeloupéenne.

Le poète Toumson a quant à lui su porter un regard neuf sur sa Guadeloupe natale, comme en témoigne le souffle qu’anime La lyre et l’archet, écrin d’une parole nourrie des espaces archipéliques et d’une tension conciliée. Une œuvre poétique qui dit l’omniprésence déclamée en une géographie éclatée à la recherche de sa mesure propre, celle que portent une pensée dense et une sensibilité ample.

PROGRAMME :

19h/20h : Problématique de l’identitté culturelle dans les champs historico-anthropologiques de la Caraïbe.

20h/21h : Le système poétique caribéen : imaginaires, structures et symboliques. ------------------------------------------

"Nous avons rendez-vous où les océans se rencontrent..."

Edouard Glissant ( Une nouvelle région du monde 2006 )


Répondre à cet article