Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesPolitiques publiques
INVITATION DU SYNDEAC A UNE ASSEMBLEE
POUR LA REFONDATION DE LA POLITIQUE CULTURELLE
30 janvier 2018 . Théâtre de la Colline . Paris 20e .
jeudi 25 janvier 2018
publié par Marc Lacreuse

LE SYNDEAC

VOUS INVITE A PARTICIPER AU

RASSEMBLEMENT PUBLIC le 30 janvier à 18 heures au Théâtre National de La Colline

------------------------

- Pour une refondation de la politique culturelle : appel à un nouveau contrat républicain.

L’art au cœur des nouveaux besoins de fraternité, d’émancipation, d’équité sociale et territoriale.

Le 30, nous lancerons ensemble un appel à une politique culturelle qui soit à la hauteur de notre époque, un appel à un nouveau contrat républicain. Pour un art au cœur des nouveaux besoins de fraternité, d’émancipation, d’équité sociale et territoriale.

----------------------

Théâtre de La Colline – 15 Rue Malte Brun, 75020 Paris

– métro ligne 3 et 3 bis, station Gambetta (sortie n°3, Père Lachaise) – bus 26, 60, 61, 69, 102 arrêt Gambetta mairie du 20e

---------------------


Répondre à cet article
Messages de forum :
POUR LA REFONDATION DE LA POLITIQUE CULTURELLE
jeudi 1er février 2018
Bruno Boussagol

J’ai la plus grande méfiance pour le SYNDEAC syndicat patronal des entreprises culturelles. Qu’il cherche à se repositionner n’est pas étonnant alors que l’ Etat conteste de plus en plus ouvertement la politique française de décentralisation. Le SYNDEAC depuis qu’il existe a toujours imposé ses vues sur la politique culturelle du Ministère de la culture jusqu’à lui forcir à l’occasion ses cadres les plus élevés. Si un front se développait, il faudrait non pas écarter le SYNDEAC en tout cas le tenir à sa place comme le MEDEF est maintenu à sa place lors de négociations. Mais ce ne sera pas facile car le rapport de force lui est très favorable tant les professionnels pensent que ce syndicat est représentatif de l’ensemble des professions du spectacle. Personnellement je plaide depuis 10 ans pour des ETATS GENERAUX DU SPECTACLE VIVANT (et pas de la culture) qui mettrait à plat l’ensemble des questions.




Répondre à ce message