Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
CONTRIBUTION LIBRE DE JEAN-CLAUDE MAIRAL :
QU’EST-CE QUE L’ETAT ?
OUVRONS LES YEUX !
mardi 11 décembre 2018
publié par Marc Lacreuse

QU’EST CE QUE L’ETAT ?

OUVRIR LES YEUX !

contribution de JEAN-CLAUDE MAIRAL

11 décembre 2018

***********************

Dans cette période de tensions sociales fortes et d’interrogations sur

l’organisation institutionnelle de la France, posons nous la question : qu’est

ce que l’Etat ?

N’est il pas temps d’ouvrir les yeux sur sa réalité !

L’ Etat pour la plupart de nos concitoyens et des élus, c’est le président de

la République avec son gouvernement et ses administrations. D’où dés

qu’il y a un problème, petit ou grand, individuel ou collectif, on demande à

l’Etat et plus particulièrement au Président de la République de régler celui-

ci. Certes c’est la conséquence de la présidentialisation de la 5ème

République, mais les uns et les autres oublient volontairement ou par

méconnaissance que l’Etat en France, ce n’est pas que le gouvernement et

ses administrations, mais aussi l’ensemble des collectivités et organismes

publics présents sur le territoire national. C’est ce que l’on nomme

l’appareil d’Etat. Et que la cohésion et la solidarité nationale, ainsi que

l’intérêt général reposent sur le dynamisme et les actions de l’ensemble

des acteurs de celui-ci. Malheureusement, alors que les collectivités

territoriales font partie de l’appareil d’Etat, on a assisté depuis les lois de

décentralisation, à une atomisation des politiques publiques et à une

dissociation d’avec l’Etat, dans les discours et dans les actes de nombreux

élus.

Certains font des comparaisons avec l’Allemagne. Ils oublient que

l’Allemagne, à la différence de la France est une république fédérale, avec

des Lands (régions) et des villes dotés de pouvoir très importants. Ainsi à

la différence de notre pays pour ne prendre qu’un exemple, l’éducation et

le recrutement des enseignants ne dépend pas du pouvoir central, mais

des collectivités. Différence de taille !!!! Et qui oblige à beaucoup de

modestie et d’humilité dans le regard que les élus nationaux, régionaux,

départementaux et des grandes collectivités doivent porter sur leur

pouvoir.

Dans notre pays, l’Etat central, l’ensemble des collectivités dans toutes

leurs dimensions et les organismes publics forment l’armature

institutionnelle de la France et ne sont pas indépendants les uns et des

autres. A ce titre ils sont co-responsables, n’en déplaisent à certains de la

bonne marche de la Nation. Au moment où nous sommes confrontés à une

forte crise sociale, tous doivent apporter leur pierre à la résolution de

celles-ci. Aucune collectivité, notamment les grandes ne peut se

désintéresser de cette question. Toutes doivent en synergie avec les

administrations déconcentrées de l’Etat central, participer à répondre aux

enjeux sociaux et environnementaux auxquels la France et nos

concitoyens sont confrontés. Avec les possibilités qui sont les siennes,

chacun a des réponses à apporter.

Le Président de la République a lancé l’appel à une grande concertation

nationale dans les territoires. Que l’on soit d’accord ou non avec sa

politique et sa posture, il faut sans plus tarder, répondre positivement à

cet appel, en associant les administrations déconcentrées, les collectivités,

tous les acteurs des territoires et les citoyens. Seul l’intérêt de la Nation et

de ses citoyens doit aujourd’hui compter. C’est l’occasion de promouvoir

une approche territoriale du développement digne de ce nom, faite de co-

construction, hors des logiques de concurrence qui depuis des années ont

miné la stabilité et le dynamisme de notre pays. C’est aussi l’occasion

d’arrêter d’attendre que tout se décide à et de Paris et de sortir d’une

vision étatiste mortifère qui mène dans des impasses.

Par leur mouvement les gilets jaunes donnent l’opportunité, car ils sont

demandeurs, de changer de logiciel dans l’action publique, de développer

une dynamique de coopération et de faire vivre une vraie démocratie

citoyenne.

C’est une chance.

Saisissons là !!!

*************


Répondre à cet article