Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesConstruction des savoirs
RADIO EGALITE
Jeunes pour l’égalité
lundi 8 juillet 2013
publié par Marc Lacreuse

Ce message est envoyé par La Parole errante à la maison de l’arbre 9, rue François Debergue - 93100 Montreuil.

Jeunes pour l’égalité - Radio-égalité 2013 www.radio-egalite.org « Il y a des circonstances où fuir est la seule façon de continuer le combat » disait Antonio Gramsci.

A la radio, le 30 juin, Michel Serres, dans sa chronique, appelait les femmes à quitter leur foyer dès qu’une violence se produit à leur égard rappelant que la principale cause de mort des femmes dans le monde n’est ni la guerre, ni les épidémies, ni les maladies ou les cataclysmes, mais la violence conjugale. C’est dans cette guerre civile planétaire où les meurtriers sont toujours activement soutenus par l’idéologie ambiante que s’inscrit le projet « Jeunes pour l’égalité » et notre radio « www.radio-egalite.org » dans les lycées d’Ile-de-France. Le contexte est désastreux et pourtant il est très difficile d’en parler, d’aborder des situations qui sont souvent très sensibles.

Susciter des prises de paroles et de positions à travers des ateliers. Soutenir des initiatives lycéennes. Envahir l’entrée d’un lycée avec des affiches pour que le débat engagé soit visible par tous et pas seulement par les 25 participants à l’atelier. Proposer une écoute de tous les débats sur notre radio. La tâche est complexe car l’égalité fille-garçon questionne tout ce qui était donné comme évident dans les familles, au lycée, au travail...

Dans les lycées techniques et professionnels miroirs du marché du travail, il y a très peu d’élèves qui échappent à la répartition sexiste des filières. Certains parleront de principe de réalité. Principes de réalité au lycée, au travail, dans les rapports avec les garçons, à la maison. C’est la soumission à ces pseudo principes de réalité qui construit l’inégalité et in fine valide les gestes violents.

Intervenir dans les lycées, c’est poser un signal au moment où les rapports garçons-filles deviennent intenses, où le tri scolaire bat son plein, où les familles maintiennent la pression peut-être pour la dernière fois avant que leurs enfants ne prennent leur envol. Juste un signal pour faire bouger un peu les choses.

URL de la vidéo : https://vimeo.com/user15880862/revi...


Répondre à cet article