Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesDémocratie
Solidarité avec la Catalogne.
Rassemblement à Aix-en-Provence.
jeudi 17 octobre 2019
publié par Christian Maurel

"Là où le sol s’est enlaidi, là où toute poésie a disparu du paysage, les imaginations s’éteignent et les esprits s’appauvrissent". Elisée Reclus, Du sentiment de la nature dans les sociétés modernes (1866).

Catalogne Solidarité.

Rassemblement samedi 19 octobre au Palais de justice d’Aix à 14h.

Les prisonniers politiques catalans ont été condamnés à des peines de prison allant de 13 à 2 ans pour avoir organisé, conformément à leur mandat électif, une consultation démocratique. La démocratie est malade !

La démocratie va mal, partout en Europe et dans le monde. Les principes juridiques, droit de vote, droit à l’autodétermination, qui en sont la base sont trop souvent attaqués et oubliés.

La sentence visant les responsables politiques catalans n’est pas admissible. C’est, sans aucune mesure avec ce qui leur est reproché, une injustice terrible et une erreur politique majeure !

Le pouvoir politique espagnol, encore trop fortement marqué par le franquisme, a une vison à courte vue. Ce qui vient de se passer aura des conséquences graves pour la démocratie en Europe.

En condamnant les responsables politiques ainsi que les responsables des associations de citoyens à des peines qui vont de 9 à 13 ans de prison, l’État espagnol donne le sentiment d’une volonté de vengeance. C’est comme s’il y avait une recherche têtue d’en arriver à un affrontement violent. Espérons et souhaitons que la société catalane saura trouver la réponse pacifique à cette sentence car la démocratie et même la paix sont finalement en jeu.

RASSEMBLEMENT DE SOLIDARITÉ SAMEDI 19 OCTOBRE À AIX-EN-PROVENCE1 A 14H DEVANT LE PALAIS DE JUSTICE.

Merci de faire tourner la présente auprès de tous vos contacts et de partager l’évènement.

Cette action est en lien avec les collectifs de solidarité avec la Catalogne. Chacun.e y est le, la bienvenue.


Répondre à cet article