Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologie Outils et modes d’action d’éducation populaire
Themes :
danse
SUITE "des signes et des symboles en politique"
Point de vue de la recherche en danse pour l’Education populaire
samedi 13 février 2016
publié par Madeleine Abassade

Première partie de l’article sur http://www.mille-et-une-vagues.org/....

Du symbole au passage à l’acte, c’est en cela que nous pouvons craindre l’engagement dans une politique du pire en matière de réduction des libertés. Et c’est dans cette volonté de préserver la liberté à être que nous revenons à la danse....

Alors que faire ? Osons faire des pas de côtés. D’avancer en tâtonnant. D’aller puiser là où bon nous semble, de déblayer les chemins de traverse et d’accumuler ce que nous glanons au hasard de nos découvertes au cours de nos cheminements. Osons relier, articuler des connaissances qui sembleraient former a priori un amalgame, dont il est possible pourtant de tirer des fils de compréhension des phénomènes et, de possibles transformations des pouvoirs d’ agir, avec dignité ce qui signifie avec l’altérité principe d’Humanité. Ce qui pourrait se dire aussi, de manière plus imagée, par oser prendre "le contre-pied", avec les autres, ou encore d’oser "mettre les pieds dans le plat" selon les expressions de la Coopérative d’éducation populaire : http://www.mille-et-une-vagues.org/...

Pour les praticiens de la danse et celles et ceux que ses pratiques intéressent, il s’agira de continuer de défendre la liberté de danser, telle celle déjà portée et incarnée par l’américaine Isadora Duncan et le russe Vaslav Nijinsky, dont les inventions de compositions, d’expressions, en rupture avec les codes de la danse classique des monarchies et des empires du début du XX ° siècle en firent les pionniers de la danse contemporaine. Il s’agit alors d’approfondir les connaissances, d’élargir et d’expérimenter la diversité des techniques, de considérer ce que Rancière écrit dans « Le partage du sensible » , d’interroger les modèles esthétiques, les modes de transmissions et d’apprentissages, de continuer d’ouvrir des espaces d’études, de recherches et de créations accessibles au public en fonction de ses ressources ; d’approfondir le sens de nos existences, de considérer la place du singulier dans le collectif pour participer à en construire une harmonie.

Accueillir, mettre en commun, transmettre, rester en alerte dans ce monde tel qu’il va où les plus riches affament et manipulent pour leurs seuls intérêts http://www.mille-et-une-vagues.org/.... Ne pas capituler, garder en tête que la joie de vivre avec les autres, dans le respect de nos différences culturelles, est une quête permanente.

Le Centre national de la Danse à Pantin, parmi les centres ressources, continue de défendre que la danse ne cesse de s’inscrire et de se relier au politique, d’interroger les articulations qui la relie au politique, c’est à dire ce qui fait société avec la complexité des mouvements de l’humain dans l’espace, riche de ses diversités culturelles. Dans une libre circulation des corps et de la pensée. Ainsi le rappelle Mathilde Monnier dans sa lettre que nous avons publiée sur ce site après les attentats du 13 novembre : http://www.mille-et-une-vagues.org/...

En puisant du côté des ressources de la recherche en danse, l’intention aura été de mettre en commun des savoirs souvent peu accessibles, tels ceux de l’analyse du mouvement, la connaissance complexe que sont "les signes" du corps et les recherches qui avancent à ce sujet (voir note de bas de page de l’entretien avec Hubert Godard [1]). Le corps en mouvement dans l’espace, sans lequel nul ne peut exister, serait comme le grand oublié. [2] Il n’empêche que le travail des danseurs demande un entraînement régulier...

L’Education populaire est un principe d’une recherche permanente et de partage des connaissances afin d’enrichir nos pensées et de démultiplier nos capacités d’élaborations collectives. La mise en mouvement de nos imaginaires créatifs que la volonté de la recherche en art en particulier anime, connecté au politique, favorise l’émancipation du sujet au discours majoritaire, dans son effort à un penser par soi-même par l’analyse et la critique. Il y aurait alors la possibilité d’une ouverture vers la création collective par les savoirs partagés....

.... "Eduquer à la paix" écrit Edgar Morin : http://www.mille-et-une-vagues.org/...

Madeleine Abassade [3]

[1] « Danseur et pédagogue, maître de conférence au département danse de l’université Paris 8 et co-directeur du centre METIS - International Center for Research and Therapy à Milan, Hubert Godard est un spécialiste de l’analyse du mouvement. Nous l’avons interrogé sur les structures fondatrices du mouvement et sur la possibilité d’une sémiotique du geste dansé » sur le site : http://pourunatlasdesfigures.net/en...

[2] Merleau-Ponty “l’Oeil et l’esprit”. folio. Essais 2008.P. 13

[3] Si vous souhaitiez proposer la publication d’ un article que vous avez écrit sur des questions d’actualité, des pratiques artistiques, ou émanant d’un collectif ou d’une association, vous trouveriez dans la rubrique "outils et mode d’actions d’éducation populaire" de notre présent site Education Populaire & Transformation Sociale ! Offre Civile de Réflexion, les coordonnées des administrateurs.


Répondre à cet article