Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesInternational
SOLIDARITE AVEC LA SOLIDARITE : URGENCE !
DODECANESE ILE DE LEROS : 570 REFUGIES ET LA SOLIDARITE MILITANTE DESESPEREMENT SEULE
CHRONIQUE EN COLÈRE. Par Marc Lacreuse
jeudi 2 juin 2016
publié par Marc Lacreuse

- Dodécanèse. Ile de Léros
1er juin 2016

Le Dodécanèse est un territoire grec situé entre Europe et Asie . Entre pays "développés " et un Moyen-Orient en proie à tous les chaos, dont la plupartont été causés par les colonialismes et les impérialismes les plus divers, en majorité occidentaux, étatsuniens notamment ... et qui n’osent plus dire leur nom.

L’île où je me rends depuis des décennies a connu l’évènement de la démocratie, les jougs réitérés des colonels, qui furent longtemps nos amis , les guerres, internationales ou civiles, la famine et la misère ...l’espoir européen enfin, récemment, jusqu’aux interventions des institutions financières européennes et internationales utilisant la pire arme qui soit, celle des puissants : celle de la finance, pour tenter de mettre le peuple grec à genoux, et d’en faire un peuple laquais .

L’île dont je parle est aujourd’hui victime de ce que les oligarques et les fauteurs de guerre sont capables d’inventer pour faire suppporter aux peuples les conséquences de leurs errements et de leur avidité sans fond .

Relisons Jack London à ce sujet [1]

Pendant qu’au Panama des milliers de milliards étaient mis à l’ombre, issus des spoliations qui meurtrissent nos vies publiques et privées, impliquant un bon nombre de grands politiciens moralisateurs, conseilleurs - non payeurs, compagnons de leurs dérives technocratiques et de leurs planifications meurtrières, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants étaient jetés sur les routes de l’exil, hors de leurs pays où toutes les avanies de notre temps se conjuguent pour leur plus grand malheur ...

Ce sont les suites sans fin de l’invasion de l’Irak, prétextée par le mensonge US que l’on sait ( sans qu’aucun des hauts responsables, pourtant criminels de guerre, n’ait été inquiété jusqu’à ce jour dans leur pays de" liberté " ) , et sous couvert de livraison "clé en main " d’une pseudo - démocratie illusoire et fantôche .... Guerre ayant généré et armé les monstruosités islamistes et terroristes actuellement en action, comme ce fut le cas dans tant d’ailleurs ... tout cela sur le fond d’un échiquier géopolitique issus des partages du monde par les " grandes puissances " occidentales depuis le XIXe siècle, au détriment des intérêts et des aspirations des populations régionales...

Ces milliers de réfugiés ont vu leurs pays et leur passé détruits . Beaucoup sont morts sous les bombes recyclées de nos juteuses ventes d’armes ... d’autres ont vu leurs proches et amis se noyer des dans ambarcations trop frêles ... des milliers sont arrivés et arrivent, exsangues, dans ces îles du Dodécanèse, lieux de villégiatures amnésiques de touristes aisés ... Beaucoup ont été et sont secourus par les grecs présents, pourtant eux-mêmes en proie à la pauvreté distillée et imposée chaque jour par l’Europe et le gouvernement grec actuel en passe de ne plus servir que d’éxécuteur des basses oeuvres européennes en cours ( déréglementations généralisées, privatisations, baisse des salaires et des pensions , etc ).

Le fond de l’indignité n’était pas encore atteint puisque, loin de créer le vaste mouvement de solidarité qu’exigeait une telle situation dramatique, l’Europe a soudoyé la Turquie pour qu’y soient renvoyés tous les réfugiés présents et à venir, avec tous les risques vitaux que cela impliquent pour eux ... le sommet étant que dans le même temps ce " sale boulot " soit le fait d’’un pays à qui l’on refuse l’entrée dans cet " espace européen ", devenu le petit club frileux,tenté par la xénophobie, que l’on découvre chaque jour davantage, et dont on attendait pourtant qu’il génère paix, développement, égalité et justice sociales, fraternité ...

Ils sont donc 570 aujoud’hui, en attente de sorts dont on peut tout craindre .

- Mis en détention " vérificatoire " dans des " hot-spot "pourtant condamnés par la plupart des instances juridiques internationales, renvoyés d’île en île comme autant de marchandises indésirables . Plusieurs autres milliers connaissent le même sort sur le continent .

Ils sont Syriens, Afghans, Kurdes, Irakiens, Erythréens ...

Qui ose dire encore que ce sont nos frères ?

J’ai rencontré des militantes bénévoles faisant partie d’une des ONG agissant auprès d’eux [2] , chargées d’alléger leur quotidien misérable et inhumain : livraison de nourriture, aide d’urgence auprès des personnes âgées et des femmes en grandes difficultés, soutien moral et éducatif auprès des enfants dont nombreux sont orphelins ...

Spiros et Matina sa compagne ont créé une association de solidarité très active ( Léros Solidarity Network ), rejointe par bon nombre de lériotes ( les habitants de Léros ) . Pas d’aide publique , ni religieuse , que ce soit de Bruxelles ou d’ailleurs . Ici la solidarité est le fait des associations, des ONG, des militant d’éducation populaire ( venant de plusieurs pays européens, bénévolement cela va de soi ... des jeunes palestiniens sont venus également prêter main forte ... ils savent ce que la vie en camp veut dire ... ) . Ils font toutes et tous un travail quotidien extraordinaire, car la désespérance des réfugiés est grande et leurs regards est terrible ... leurs conditions de vie sont inimaginables .

Le besoin d’aide financière est une priorité absolue, urgente : pour acheter de la nourriture, des médicaments, des habits ... La solidarité a besoin de solidarité ! ( si vous souhaitez établir un contact à ce sujet : lex.sd1@hotmail.com )

Le silence des médias est devenu terrible ... faisant d’eux les nouveaux oubliés d’une histoire un peu plus inhumaine chaque jour ...

Quelques bénévoles face à l’une des situations les plus terribles de ce siècle, auprès de tant d’autres : camps palestiniens victimes de l’apartheid israélien depuis plus de 60 ans , notamment, et auxquels je ne peux pas ne pas penser ici ... Tous ces lieux où " le sang des pauvres " nourrit les fortunes et les pouvoirs des puissants ...

Il parait que ces " présences importunes " feraient baisser les fréquentations touristiques de l’été dans ce pays que Merkel aimerait transformer en vaste bronze-cul, où tout est en cours de précarisation, soldé, vendu aux plus offrants ....

S’agit-il de préfigurer et d’expérimenter ces nouveaux pays dont le capitalisme a besoin : sans droits, sans trop espaces publics, sans syndicats, avec des travailleurs corvéables à merci, variables d’ajustements au seuls profit du profit ... et où les réfugiés actuels seront les nouvelles monnaies d’échange des nouveaux paradis fiscaux ?

Que vienne enfin la colère des peuples , sur toutes les agoras et au creux de toutes les Nuits Debout du monde !

Marc Lacreuse
Dodécanèse. Ile de Léros 1er juin 2016

[1] Jack LONDON . « LE TALON DE FER »...

[2] Pour en savoir davantage à propos de cette ONG : www.echo100plus.com


Répondre à cet article