Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteThèmesÉcologie - Cadre de vie
VAGUE DE FROID ET LE NUCLÉAIRE EN QUESTION
Trois points de vue sur l’usage du nucléaire
jeudi 19 janvier 2017
publié par Madeleine Abassade

Face à la vague de froid, la ministre de l’Environnement, Ségolène Royal, revient sur la transition énergétique : « Malgré l’indisponibilité de six réacteurs nucléaires, il n’y aura pas de coupure d’électricité, parce que […] aujourd’hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l’éolien et le solaire, vont produire l’équivalent de huit réacteurs nucléaires, huit gigawatts. »

En attendant, la France importe aussi de l’électricité au charbon. Dans la presse quotidienne sont relayées les préconisations de changement de comportements dont celle d’éteindre les lumières des bureaux la nuit.

En cette période de froid météorologique trois points de vue sur l’usage du nucléaire

-  La Société Française d’Energie Nucléaire :

« Cet épisode météorologique rappelle que l’Hexagone a besoin du nucléaire, une énergie programmable et décarbonée. Dans le même temps, l’Allemagne et le Danemark, deux pays qui ont engagé des transitions énergétiques fortes, produisent massivement du charbon pour passer cette vague de froid.

Cela veut-il dire que l’on importe de l’électricité au charbon ?

Oui, cela peut arriver. Il faut rappeler que notre situation varie tout au long de la journée. Nous importons à certains moments et exportons à d’autres. Ce matin nous importions d’un certain nombre de pays comme l’Angleterre, l’Allemagne, l’Espagne mais nous exportions vers l’Italie et la Suisse.. »

http://www.sfen.org/fr/rgn/grand-fr...

- Le Réseau sortir du nucléaire :

« Face la menace de black-out et à une sûreté nucléaire dégradée, la transition énergétique est une urgence. »

« Alors que l’arrivée d’une vague de froid provoque de nouvelles inquiétudes quant au risque de panne de courant et que plusieurs réacteurs doivent être relancés », le Réseau sortir du nucléaire met en cause « la responsabilité d’EDF et des autorités qui ont fait le choix d’un programme nucléaire massif. »

http://sortirdunucleaire.org/Face-a...

-  Reporterre Quotidien de l’écologie

« Alors que la vague de froid s’intensifie, le réseau électrique français est à la limite de sa capacité. En cause : trop de nucléaire, inadapté aux pointes de consommation, et trop de chauffage électrique. Les experts écologistes recommandent un autre mix énergétique. »

https://reporterre.net/Face-a-la-va...


Répondre à cet article