Education populaire & Transformation sociale !
Offre Civile de Réflexion
Accueil du siteMéthodologie Outils et modes d’action d’éducation populaire
LE POLE DE CONSERVATION DES ARCHIVES DES ASSOCIATIONS DE JEUNESSE ET D’EDUCATION POPULAIRE ( PAJEP ) EVOQUE :
un FILM de L’ETE 1959 : " CÔTE D’AZUR " .
de Charles DAUTRICOURT ( 1918-2004 ) , co-fondateur du CFCJ
mercredi 15 août 2018
publié par Marc Lacreuse

LE POLE DE CONSERVATION DES ARCHIVES

DES ASSOCIATIONS DE JEUNESSE ET D’EDUCATION POPULAIRE

EVOQUE :

UN FILM DE L’ETE 1959 : " CÔTE D’AZUR "

de Charles DAUTRICOURT , co-fondateur du CFCJ

et militant d’éducation populaire ( 1918-2004 )

---------------------------------------------------------------------

Nous sommes le 15 août et vous vous apprêtez peut-être à aller à la plage pour profiter de l’été... Mais avant de préparer votre serviette, découvrez ce à quoi pouvait rassembler un séjour familial sur la Côte d’Azur en 1959 !

Ce film issu du fonds Charles Dautricourt (1918-2004), tourné en couleurs et remarquablement bien conservé, nous montre le développement du tourisme dans le Sud de la France à l’aube des années 1960. On y voit principalement Charles Dautricourt, militant d’éducation populaire connu pour avoir co-fondé en 1947 le Comité français du cinéma pour la jeunesse (CFCJ).

- La plupart des images ont été tournées par Charles Dautricourt et son ami Georges Laforge, photographe basé à Saint-Ouen.

Les archives de Charles Dautricourt avaient été données une première fois en 2008 dans le cadre du PAJEP. En 2018, un nouveau don est venu compléter ce fonds. Cet apport est particulièrement important dans la mesure où les archives du CFCJ ont été perdues dans les années 1980 au moment de sa dissolution. Les documents de Dautricourt constituent donc les quelques rares sources des activités de cette association.

Ce don fut l’occasion d’en savoir plus sur cet homme engagé dans la diffusion et l’encadrement du cinéma pour le jeune public. Par conséquent, les notices consacrées à Dautricourt et au CFCJ présentes dans le guide des sources des mouvements de jeunesse et d’éducation populaire viennent d’être considérablement enrichies. Le lecteur peut également trouver des informations complémentaires dans la notice très complète consacrée au couple Jacqueline et Raoul Dubois.

Ce film d’été et d’oisiveté tourné au Lavandou, près de Saint-Tropez, vous est présenté grâce à l’aimable autorisation des héritiers de Charles Dautricourt, qui ont également bien voulu écrire un texte de présentation.

Le PAJEP les remercie et vous souhaite un bon visionnage ainsi qu’on bon été !

-------------

Texte de présentation :

Charles Dautricourt (1918-2004) est un militant d’éducation populaire pionnier dans la diffusion du cinéma auprès de l’enfance et de la jeunesse, co-fondateur en 1947 du Comité français du cinéma pour la jeunesse (CFCJ). Les archives de cette association ayant été perdues dans les années 1980 au moment de sa dissolution, celles des militants Raoul Dubois (1922-2004) et Charles Dautricourt données dans le cadre du PAJEP sont les seuls ensembles susceptibles de contenir des traces des activités menées par le CFJC pendant 40 ans. En 2018, Joëlle Dautricourt, fille de Charles, a effectué un don supplémentaire des archives de son père. Parmi ces archives figurent des documents audiovisuels produits dans un cadre privé. Avec l’accord des héritiers, nous avons choisi, pour célébrer l’été, de diffuser ce film muet et en couleurs réalisé pendant l’été 1959. Il s’agit d’un film de vacances de la famille Dautricourt durant un séjour au Lavandou, près de Saint-Tropez.

-----------------

COORDONNEES :

ADAJEP / PAJEP

10 rue Montcalm

BP 379

75869 Cedex 13

tel : 06 75 24 73 73

adajep.pajep@gmail.com

-------


Répondre à cet article
Messages de forum :
un FILM de L’ETE 1959...
lundi 20 août 2018
Joëlle Dautricourt

Les dates de naissance et de décès de Charles Dautricourt sont erronées. Il est né en 1918 et mort en 2004. Bien cordialement, Joëlle Dautricourt.




Répondre à ce message


un FILM de L’ETE 1959...
lundi 20 août 2018
Joëlle Dautricourt

Permettez-moi de vous signaler une erreur sur la date de décès de mon père Charles Dautricourt, qui est mort en 2004 et non en 2008. Concernant le tournage du film, il a filmé autant de séquences que son ami Georges Laforge. Bien cordialement, Joëlle Dautricourt




Répondre à ce message